Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

Cécile Duflot mobilise les développeurs territoriaux

Publié le 05/07/2013 • Par Cédric Néau • dans : France

La ministre du Logement et de l’égalité des territoires a demandé aux développeurs territoriaux, réunis en congrès à Valence (26) les 3 et 4 juillet, de relever les défis écologiques, économiques et sociaux apportés par la crise.

« Vous êtes la cheville ouvrière de l’égalité des territoires », s’est exclamée jeudi 4 juillet Cécile Duflot, devant 450 développeurs locaux, réunis pour la première fois en congrès à Valence (Drôme) pour échanger et évoquer leur avenir dans un environnement chahuté.
Dans une vidéo enregistrée et diffusée en clôture de séance plénière, la ministre de l’Egalité des territoires et du logement a encouragé l’assistance à « trouver des solutions urgentes plus efficaces pour tous les territoires », capables de répondre « aux défis écologiques, économiques et sociaux » actuels.

« Tous les territoires doivent construire le fondement d’un développement durable et équilibré. Nous donnons le cap, mais en pratique, c’est à vous, développeurs locaux qu’il revient de mettre en œuvre cet objectif », a-t-elle expliqué. Cajoleuse, elle a loué la prise de conscience de ces acteurs : « Je crois en la capacité d’initiatives des développeurs territoriaux pour faire émerger des projets de développement ».

« Je nous retrouve dans le terme de cheville ouvrière », a d’ailleurs assumé Hélène Schwartz, présidente de l’Unadel (Union nationale des acteurs et des structures du développement local) co-organisatrice du congrès avec le collectif Ville-Campagne et l’IRDSU (Inter-réseau des professionnels du développement social urbain). L’action pour la ville, il en a aussi été question la veille, mais sur un ton plus impératif.

L’intercommunalité, chef d’orchestre – Le préfet Hervé Masurel, secrétaire général du comité interministériel de la ville, représentant François Lamy, ministre délégué chargé de la ville invité mais absent, a été plus directif concernant la mise en pratique de la réforme « Ville et cohésion urbaine », espérée d’ici l’automne.
« Pour faire fonctionner cette mécanique lourde, il va falloir une équipe projet bien structurée et il faut impérativement que ces contrats (prévus par la loi), trouvent une concrétisation rapide sur le terrain sous une autorité bien identifiée », a-t-il prévenu. Dans son esprit, le chef d’orchestre à un nom : « Nous privilégions l’intercommunalité ».

« Ces propos sont d’une nullité ! », n’a pas tardé à réagir Claude Jacquier, participant au congrès, chercheur retraité au CNRS et PDG de l’ODTI (Observatoire des discriminations et des territoires interculturels) : « Les mêmes mauvais outils vont générer les mêmes mauvais résultats ».
« On nous dit que la démocratie passe par l’égalité des territoires, l’action locale et la proximité d’un côté, mais de l’autre, on créé des métro-mégalopoles qui vont capter toutes les richesses et déséquilibrer les territoires », s’étonne Olivier Dulucq, administrateur de l’Unadel et maire adjoint de Treglonou (Finistère). « C’est un peu schizophrénique. »

Il reviendra, entre autres, aux développeurs territoriaux de résoudre ces contradictions, pour peu qu’ils aient encore des contrats à honorer et des moyens pour les réaliser. Certains participants n’avaient déjà plus de projets en cours, tandis que beaucoup d’autres craignaient de se retrouver dans le même cas à l’échéance des leurs, prévus pour la plupart en 2014.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Cécile Duflot mobilise les développeurs territoriaux

Votre e-mail ne sera pas publié

phill

05/07/2013 04h41

Les chatons mouvement de défense des professionnels de l’immobilier
https://www.facebook.com/leschatonsdefense?ref=hl

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X