Réseaux

De quelles aides peuvent bénéficier les communes pour les travaux de renforcement électrique ?

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités, Club finances

Le II de l’article 71 de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, désormais codifié à l’article L.342-11 du Code de l’énergie, précise la consistance des ouvrages d’extension des réseaux électriques dont les coûts sont supportés par la collectivité chargée de l’urbanisme, lors d’un raccordement au réseau électrique lié à une opération d’urbanisme. Ce dispositif, issu de loi du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains, vise à responsabiliser les collectivités au regard de l’étalement urbain.

Branchement ou extension – L’article L.342-11 fixe donc les règles applicables, notamment, lors du raccordement en basse tension d’un consommateur : le demandeur est redevable d’une contribution pour les seuls ouvrages qui sont susceptibles de le desservir exclusivement (branchement) ; la collectivité chargée de l’urbanisme est redevable d’une contribution pour la création des ouvrages susceptibles de desservir d’autres consommateurs (extension). Ces principes sont applicables tant pour les zones urbaines que pour les zones rurales, avec toutefois des modalités de mise en œuvre qui peuvent être différentes en fonction de la personne qui assure la maîtrise d’ouvrage du raccordement.

Lorsque l’opération de raccordement est effectuée sous maîtrise d’ouvrage du gestionnaire du réseau public de distribution, généralement en zone urbaine, les principes de calcul de la contribution, due par la collectivité chargée de l’urbanisme, sont fixés, par arrêté, à 60 % des coûts de l’extension. Les 40 % restants (ou réfaction) sont pris en charge et mutualisés entre l’ensemble des utilisateurs dans le cadre du tarif d’utilisation des réseaux  publics d’électricité (Turpe).

Le Turpe concerne également la prise en charge les coûts de renforcement des réseaux. En revanche, lorsque la maîtrise d’ouvrage des extensions et des renforcements est assurée par une autorité organisatrice de la distribution publique d’électricité (syndicats d’électricité), ce qui est généralement le cas en zone rurale, aucune disposition réglementaire n’encadre le montant de la participation demandée aux collectivités, en application du principe de libre administration.

Deux dispositifs – Néanmoins, pour corriger cette situation, deux dispositifs peuvent être appliqués. En premier lieu, il s’agit du dispositif d’aide à l’électrification rurale, qui permet de financer les extensions et les renforcements de réseaux dans les mêmes conditions qu’en zone urbaine. En second lieu, une convention, dite convention « part couverte par les tarifs » conclue entre ERDF et les autorités organisatrices maîtres d’ouvrages qui le souhaitent, permet de compenser l’absence de réfaction par le versement, par ERDF, d’une compensation (jusqu’à 40 % du coût du raccordement) en fonction de la participation demandée, par l’autorité organisatrice maître d’ouvrage, à la collectivité en charge de l’urbanisme.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de jurisprudences et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiées par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 8 et le 14 décembre 2017. ...

  • Zones humides : connaitre les critères de définition et les obligations

    Dans le cadre des politiques d’aménagement conduites actuellement sur un territoire, les collectivités s’interrogent sur la notion de zones humides et sur les conséquences quant à l’aménagement du territoire. En effet, la direction départementale des ...

  • Malgré des soubresauts, Linky trouve son rythme de croisière

    Le déploiement du compteur communicant Linky respecte le calendrier prévu, a expliqué le distributeur Enedis, mercredi 13 décembre 2017, à Paris. Confrontée à des oppositions de communes en divers points du territoire, la filiale d’EDF explique privilégier le ...

  • Les pistes d’Elisabeth Borne pour réduire les fractures territoriales

    Si les Assises de la mobilité ont été l’occasion de phosphorer autour d’une multitude de sujets déjà bien identifiés, elles ont aussi mis en lumière des fractures territoriales jusqu’alors largement sous-traitées. La ministre des transports y consacre ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X