Eau - Assainissement

Un plan d’action sur les résidus de médicaments dans les eaux

| Mis à jour le 07/04/2014
Par et , Directeur général des services techniques • Club : Club Techni.Cités
Sources : fiches techniques 

Alors que la réglementation n’impose pas actuellement de rechercher les résidus de médicaments dans les eaux potables, les eaux de surface et les eaux usées, différentes études montrent qu’elles peuvent avoir un impact sanitaire et environnemental. La France s’est donc lancée dans un plan national sur les résidus de médicaments. Mieux connaître les molécules les plus importantes, savoir les analyser, gérer les risques à la source, les traiter… autant d’actions qui s’engagent et qui vont concerner aussi les collectivités.

Les enjeux

La France est le 4e consommateur mondial de médicaments. Les résidus de médicaments, lorsqu’ils ne sont pas totalement dégradés dans l’organisme, se retrouvent dans les selles et les urines sous leur forme d’origine ou sous une forme dégradée d’un ou plusieurs métabolites.

Les médicaments domestiques ou hospitaliers, mais aussi ceux à usage vétérinaire (antibiotiques, hormones, antiparasitaires) sont autant de substances qui sont rejetées dans les milieux aquatiques notamment au niveau des stations d’épuration des eaux usées et des déversoirs d’orage amé- nagés sur les réseaux d’assainissement (via les ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Déchets diffus spécifiques : le réagrément d’Eco-DDS pose question

    Choisi pour pour gérer une année de plus la fin de vie des restes de peinture et autres déchets chimiques des ménages, Eco-DDS revalorise son barème de soutien aux collectivités avec l’assentiment de l’AMF… Un accord bilatéral qui fait réagir car il ...

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 9 et le 15 février 2018. ...

  • Qualité de l’air : les territoires cogitent sur de nouvelles feuilles de route

    Nicolas Hulot a réuni les préfets et les élus des territoires concernés par les dépassements des normes européennes pour la qualité de l’air, le jeudi 15 février. Ces territoires devront adopter d’ici au 31 mars leurs nouveaux plans de réduction des ...

  • Rapport Spinetta : l’aménagement du territoire est-il menacé ?

    S’il se défend de préconiser la fermeture d’une partie du réseau ferroviaire, Jean-Cyril Spinetta a préparé le terrain en ce sens. De nombreuses lignes peu fréquentées et non électrifiées sont ainsi remises en question par le rapport qu'il a remis au ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X