Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Ile-de-France. RATP : le décret modifiant la composition du conseil d’administration de l’entreprise publique suscite des remous

Transports

Ile-de-France. RATP : le décret modifiant la composition du conseil d’administration de l’entreprise publique suscite des remous

Publié le 28/08/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

La CGT-RATP a dénoncé, le 28 août, dans un communiqué, l’éviction, du conseil d’administration (CA) de la RATP, des représentants de la ville de Paris et de la région Ile-de-France, qui, selon elle, « engagera la RATP sur la voie de la concurrence et des privatisations ».
Le 23 août, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, avait écrit au ministre des transports pour contester le décret du 11 août remplaçant le représentant de la ville de Paris et celui de la région Ile-de-France au conseil d’administration de la RATP par des personnalités qualifiées.
Le même jour, Denis Baupin, adjoint (vert) chargé des déplacements à la ville de Paris et vice-président du syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF), a estimé que « cette réforme, que rien n’imposait, n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les collectivités concernées » et que « le gouvernement reprend d’une main ce qu’il a donné de l’autre ». Il a souligné que « quelques mois après la décentralisation du STIF, qui permet aux élus franciliens de décider quels transports publics ils veulent pour leurs concitoyens, le gouvernement prive ces mêmes élus de tout contrôle de l’entreprise exploitant les principaux réseaux de transport urbains ».
De plus, selon M. Baupin, « couper tout lien entre les élus parisiens et franciliens et la RATP (…) impliquera, en application d’un règlement européen en cours d’adoption, une ouverture des missions de la RATP à la concurrence ». Selon lui, le gouvernement, à terme, « prépare la privatisation ».
Selon le ministère des Transports, ce décret a comme objectif, « d’éviter les conflits d’intérêts entre le CA de la RATP et celui du STIF compte tenu du rôle nouveau joué par le conseil régional d’Ile-de-France et du conseil de Paris au conseil d’administration du STIF », depuis la nouvelle vague de décentralisation. Dans un communiqué, il avait précisé que le projet de décret avait été transmis au conseil régional et à la ville de Paris au mois d’avril 2006 pour consultation, mais que les collectivités n’avaient pas répondu.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Ile-de-France. RATP : le décret modifiant la composition du conseil d’administration de l’entreprise publique suscite des remous

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X