Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Rhône-Alpes. Le maire de Saint-Gervais veut limiter l’accès au Mont-Blanc

Publié le 31/08/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le maire de Saint-Gervais veut réguler la fréquentation du célèbre massif alpin du Mont-Blanc, situé sur sa commune, victime de son succès. « Chaque année, entre 25.000 et 30.000 personnes fréquentent le Mont-Blanc qui devient un produit de consommation courante », a déclaré mardi 29 août Jean-Marc Peillex en marge du Conseil national de la montagne. « Demain, avec l’ouverture des marchés chinois, russes et indiens, ce sont peut-être 100.000 personnes qui vont tenter de le gravir et ceci sans aucun respect », a ajouté l’élu. Or, « le Mont-Blanc ne relève pas du domaine public, mais du domaine privé de la commune et on ne va pas se promener chez les autres en toute impunité », a-t-il fait valoir. Le maire de Saint-Gervais ne veut pas « interdire » mais « réglementer » l’accès au toit de l’Europe, comme cela se fait ailleurs. Il suggère de limiter l’accès au Mont-Blanc « aux seuls alpinistes accompagnés de guides et sur réservation, ce qui règlerait tout de suite le problème de surfréquentation ». Victime de son succès, le massif ressemble aujourd’hui parfois à un dépotoir. « Sur le Mont-Blanc, à la fonte des neiges, c’est la catastrophe, tout remonte à la surface », poursuit Jean-Marc Peillex. L’élu proteste également contre les risques quotidiens pris par des alpinistes non expérimentés qui obligent à des interventions toujours plus nombreuses des secours et augmentent le nombre de décès en montagne.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Le maire de Saint-Gervais veut limiter l’accès au Mont-Blanc

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X