Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Ile-de-France. La mairie de Paris veut un nouveau plan de protection de l’air –

Publié le 11/09/2006 • Par La Rédaction • dans : Régions

La mairie de Paris veut un nouveau plan de protection de l’atmosphère (PPA) pour l’Ile-de-France, jugeant « inconsistant » celui en vigueur, a indiqué le 11 septembre l’adjoint de Bertrand Delanoë à l’Environnement, Yves Contassot (Verts).
Après deux ans de préparation, le PPA d’Ile-de-France a été arrêté le 7 juillet par les préfets de région, de police et des huit départements franciliens.
Cependant, la mairie de Paris juge le PPA « inefficace et inconsistant », a expliqué M. Contassot. Et ce d’abord parce qu’il « raisonne en termes de pollution de fond et non de pollution de proximité », cette dernière étant mesurée près des sources de polluants atmosphériques. Or, selon M. Contassot, « les écarts sont considérables entre les deux types de mesures » et « les directives européennes précisent que la qualité de l’air doit s’apprécier au plus près des sources polluantes ».
Ainsi, en Ile-de-France, « plusieurs millions de personnes vivant le long des périphériques ou d’avenues passantes sont exposées » à des seuils élevés, ce qui n’appparaît pas si on mesure la seule pollution de fond, selon lui.
Par ailleurs, M. Contassot a, par lettre, demandé à Nelly Ollin de réviser le décret 2003 de son prédécesseur à l’Environnement, Roselyne Bachelot, sur les pics de pollution, « pour le rendre conforme aux directives européennes qui prévoient des mesures de restriction de la circulation et non de simples restrictions de vitesse ».
« Si elle ne suit pas cette demande, nous introduirons un recours devant une juridiction européenne compétente », avertit M. Contassot.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Ile-de-France. La mairie de Paris veut un nouveau plan de protection de l’air –

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X