Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

sports

Les villes hôtes du Mondial de rugby 2007 demandent une rallonge à l’Etat

Publié le 19/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Les villes hôtes de la prochaine coupe du monde de rugby ont réclamé le 18 septembre une participation financière accrue de l’Etat, lors d’une réunion à Marseille où les questions commerciales liées à l’installation d’écrans géants ont aussi été abordées.
« Nous pensons, en tant que collectivités locales, que l’Etat ne s’investit pas assez pour cette manifestation. Les seules villes de Marseille et Nantes, par exemple, ont investi 15 millions d’euros pour cet événement alors que le montant total de l’investissement de l’Etat est de 27 millions d’euros », a déploré Marie-Françoise Clergeau, porte-parole du « Club des villes », députée (PS) de Loire-Atlantique et adjointe aux sports de Nantes, l’une des 10 villes concernées.
Le délégué interministériel à la coupe du monde de rugby 2007, Patrice Bergougnoux, a répondu que les 27 millions apportés par l’Etat « hors dépenses de sécurité, constituaient un effort supérieur à celui consenti pour les Mondiaux d’athlétisme à Saint-Denis » en 2003.
« Notre mission forte est d’assurer la sécurité, pendant une période très longue », a-t-il ajouté, l’épreuve se déroulant du 7 septembre au 20 octobre.
Lors de cette réunion, le directeur général du comité d’organisation, Etienne Thobois, a également soulevé la question « sensible » de la mise place des écrans géants. « La Rugby World Cup (RWC) a donné son accord aux villes à deux conditions: qu’ils soient d’accès gratuit et qu’il n’y ait pas d’exploitation commerciale autour de l’écran.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les villes hôtes du Mondial de rugby 2007 demandent une rallonge à l’Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X