Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Administration et services publics

Rhône-Alpes. L’absentéisme est en baisse à la ville de Lyon

Publié le 20/09/2006 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

La chambre régionale des comptes (CRC) de Rhône-Alpes a effectué un contrôle de l’absence du personnel à la ville de Lyon (entre 1998 et 2004) dont le rapport de synthèse insiste notamment sur les congés maladies. Celles-ci, première cause d’absentéisme des agents, ont représenté un taux égal ou supérieur à 7% entre 2000 et 2003, et 6,2% en 2004. Dans le même temps, le taux d’absence global est passé de 9,5% à 8%. L’absence pour maladie ordinaire représente 15 jours par an et par agent, soit un niveau comparable, selon la CRC, à ce qui est constaté dans les collectivités de la même strate démographique. La chambre note un taux « notablement plus élevé chez les agents titulaires que chez les non titulaires »: 17 jours contre 7,5 jours. Une différence qui s’explique principalement, selon Henri Jacot, adjoint aux ressources humaines, par la pyramide des âges: 49% des agents titulaires ont plus de 45 ans contre 17,5% chez les agents non-titulaires. Par ailleurs, la CRC fait observer que les absences pour maladie longues et/ou répétées se concentrent sur moins de 5% de l’effectif global. Elle souligne que des mesures individuelles pour limiter les absences « ont été mises en oeuvre avec une intensité et un succès inégaux selon les directions ». Ces mesures collectives et individuelles ainsi que le contrôle médical font l’objet d’observations détaillées de la part de la CRC qui note également que le régime en vigueur pour absence pour événement familiaux et droit syndical est « globalement favorable aux agents. Elle a ainsi relevé que les autorisations spéciales d’absence pour événements familiaux représentent 62 jours par an à la ville de Lyon contre 15 jours dans la fonction publique d’Etat.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Rhône-Alpes. L’absentéisme est en baisse à la ville de Lyon

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X