Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Contrat Etat-Région : M. Vauzelle dénonce l’insuffisance des crédits

Publié le 22/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Le président socialiste de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Michel Vauzelle, a contesté le 21 septembre le montant alloué par le gouvernement pour le prochain contrat Etat-région, atteignant 500 millions d’euros selon lui et non 692 M EUR comme annoncé par le préfet.
La région souhaite apporter de son côté 1 milliard d’euros et le seul département des Bouches-du-Rhône 500 millions. « La France n’a pas une ambition à la hauteur de ce que PACA est en droit d’attendre », a estimé M. Vauzelle, dénonçant la réduction des crédits alloués qui sont passés, selon lui, de 250 euros par habitant (1999-2006) à 140 euros pour le prochain contrat (2007-2013). A l’issue d’une rencontre avec le président de la région et les collectivités locales pour un premier round de négociations, le préfet de région, Christian Frémont, s’était quant à lui félicité d’une augmentation de 100 à 140 euros par habitant.
Interrogé à ce sujet, M. Vauzelle a affirmé que le préfet prenait comme référence les projets retenus pour le contrat à venir, qui exclut un certain nombre de domaines précédemment pris en charge, telles les infrastructures routières.
Selon le préfet, outre les crédits alloués dans le cadre du « contrat de projets », la région doit bénéficier de la « majeure partie » du plan Rhône (211 M EUR au total), d’environ un tiers du plan « massif » pour les Alpes (60 M EUR) ainsi que de plusieurs autres financements. M. Frémont avait également relevé que « 55% du budget de la région venait de la dotation globale de l’Etat ».
Le président de PACA a aussi déploré que l’Etat doive encore à la région quelques 350 millions d’euros au titre du précédent contrat, demandant qu’ils soient effectivement versés et non pas reportés dans le prochain plan.
Pour la région, qui parle de « bonneteau financier » de la part du gouvernement, le mandat de négociations confié au préfet, qui exclut la santé, la justice, l’agriculture ou le tourisme, est inacceptable en l’état. « Je négocierai jusqu’au bout mais nous ne voulons pas du contrat au rabais que nous présente l’Etat », a lancé M. Vauzelle assurant qu’il ne signerait pas le contrat si les propositions du gouvernement n’évoluaient pas.

Lire aussi la Gazette du 25 septembre p 10.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Contrat Etat-Région : M. Vauzelle dénonce l’insuffisance des crédits

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X