Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

L’accueil temporaire encore peu développé en France

Publié le 26/09/2006 • Par La Rédaction • dans : France

L’accueil temporaire d’une personne âgée ou handicapée, pour quelques heures ou une semaine, en centre ou à domicile, est encore trop peu pratiqué en France, estime le groupement de recherche Grath qui organise une rencontre internationale sur ce thème, le 27 septembre à Evry.
Organisateur de la 5ème conférence internationale de l’accueil temporaire, qui se déroule du 27 au 29 septembre, le président du groupement de recherche sur l’accueil temporaire des personnes handicapées, Jean-Jacques Olivin, monte au créneau pour dénoncer la « timidité » de la France dans ce domaine.
Un congé pour les « aidants familiaux », des personnes qui aident un parent âgé, malade, handicapé ou dépendant, a certes été annoncé lors de la conférence de la famille en juillet. Mais c’est insuffisant, estime M. Olivin.
Parmi les 32 pays représentés à Evry, plusieurs, dit-il, montrent l’exemple, comme les pays scandinaves ou le Québec, où « 30% des aidants familiaux peuvent bénéficier de solutions d’accueil temporaire, contre 0,5% en France ».
Le Grath a recensé pour les personnes handicapées 1.200 places d’accueil temporaire, dans une trentaine de centres. Pour les personnes âgées, fin 2003, le ministère relevait 138 résidences spécifiques qui accueillaient 2.400 personnes. Les maisons de retraite accueillaient, de manière temporaire, environ 6.000 personnes.
Les mesures du plan « Solidarité grand âge » – 2.500 places d’accueil de jour en maisons de retraite et 1.100 places d’hébergement temporaire par an pendant cinq ans -, sont « satisfaisantes », « à condition qu’il y ait une véritable adéquation entre l’offre et la demande », estime M. Olivin.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’accueil temporaire encore peu développé en France

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X