Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Zones de sécurité prioritaires

« Il faut développer les contacts directs avec la population » – Jean Rottner, maire (UMP) de Mulhouse

Publié le 28/05/2013 • Par Pascal Weil • dans : Actu experts prévention sécurité

Rottner Mulhouse
D.R.
À l’occasion du premier bilan des zones de sécurité prioritaires (ZSP) qui s’est tenu lundi 13 mai 2013 à Lyon, Jean Rottner (UMP), maire de Mulhouse, a restitué les travaux de l’atelier « Renouveler le lien de confiance avec la population ». Pour le club prévention-sécurité, il livre les principaux constats et perspectives dressés par les participants.

Vous avez restitué les travaux sur le renouvellement du lien de confiance avec la population. Quels constats ont été dressés par les participants ?

Nous nous sommes efforcés de travailler sur la question de la police et de forces de l’ordre mais aussi sur celle des services publics, qui dans leur ensemble restaurent la confiance avec la population. Des difficultés ont été relevées. Un sentiment d’impuissance et de fatalisme face à ce qui est interprété par la population comme une forme d’impunité d’individus multi récidivistes.
Il y a également la disparition d’une forme de régulation sociale assurée par les anciens, les parents, les policiers, tous n’étant plus reconnus. Enfin, en termes de sécurité, le ressenti des habitants n’est pas toujours le même que celui des différents services ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il faut développer les contacts directs avec la population » – Jean Rottner, maire (UMP) de Mulhouse

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X