Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

L’écotaxe poids lourds validée par le juge constitutionnel

Publié le 23/05/2013 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, France

Saisi par soixante députés UMP des modalités d'application de l'écotaxe poids lourds, le Conseil constitutionnel a validé cette majoration forfaitaire des prix des prestations de transport, la jugeant conforme au principe d’égalité.

Le juge constitutionnel vient de valider jeudi 23 mai 2013 la loi portant diverses dispositions en matière d’infrastructures et de services de transports et donc le fameux paragraphe I de son article 16 relatif à « l’écotaxe poids lourds ». Désormais, le prix de la prestation de transport routier de marchandises contractuellement défini fait l’objet de plein droit d’une majoration destinée à prendre en compte « l’écotaxe poids lourds » prévue aux articles 269 à 283 quater du Code des douanes acquittée par le transporteur.

Si les députés requérants contestaient cette majoration forfaitaire des prix des prestations de transport en soutenant notamment qu’elle portait atteinte au principe d’égalité et à la liberté d’entreprendre, le Conseil constitutionnel a jugé le paragraphe I de l’article 16 conforme à la Constitution.

En effet, le juge relève dans sa décision que, « si le montant de la majoration du prix de la prestation de transport peut être différent du montant de « l’écotaxe poids lourds » acquittée le cas échéant pour cette prestation, les différences de traitement qui en résultent sont en rapport direct avec l’objectif d’assurer, par un mécanisme forfaitaire reposant sur une évaluation moyenne du coût de la taxe, la participation effective des bénéficiaires de la prestation de transport au coût supplémentaire susceptible de résulter de l’utilisation du réseau routier ».

Ainsi, au regard de la prise en charge du coût du transport, les transporteurs en compte propre ne sont pas dans la même situation que les transporteurs pour compte d’autrui. Il n’y a donc pas rupture d’égalité.

Pas disproportionnée – Quant à la liberté d’entreprendre, le juge considère que l’atteinte portée à la liberté de fixation des prix de cette activité par cette majoration forfaitaire n’est pas disproportionnée au regard de l’objectif de politique économique poursuivi par le législateur à l’égard du secteur du transport routier de marchandises. Il n’y a donc pas non plus d’atteinte à la liberté d’entreprendre.

Le président de la République a donc le feu vert pour publier la loi « Transports » dont la mise en vigueur de l’écotaxe est déjà prévue au 1er octobre 2013.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’écotaxe poids lourds validée par le juge constitutionnel

Votre e-mail ne sera pas publié

jlfrance

26/05/2013 10h13

En parcourrant certaines régions françaises et m’interressant à la vie ferrovière, je m’aperçois qu’un nombre conséquent d’infrastructures ferrovières, jadis dédiées au tranport de marchandise, sont aujourd’hui à l’abandon. Il serait tant de revoir ce mode de transport et notamment le ferroutage qui parait apporter les avantages de l’un et l’autre tout en diminuant les inconvénients de ces même modes de transport.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X