Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lutte contre les discriminations

[Infographie] Lutte contre l’homophobie : les villes passent à l’action

Publié le 17/05/2013 • Par Adrian Koss Guillaume Roussange Mehdi Guiraud Virginie Fauvel • dans : A la une, France

Lutte_contre_Homophobie_une
D.R.
La journée nationale de lutte contre l’homophobie doit servir de prise de conscience : en 2012, les agressions homophobes ont encore augmenté de 27% . Les collectivités, à leur échelle, peuvent réagir. Comment ? Voici 12 pistes d’action illustrées par des exemples de bonnes pratiques de villes déjà engagées.

Déjà exemplaire, Amiens, poursuit son engagement contre l’homophobie

Comme chaque année, la ville organise une semaine de sensibilisation à la question des discriminations sexuelles avec, en point d’orgue, le 17 mai journée internationale contre l’homophobie.

«Les manifestations qui ont accompagné l’adoption du mariage pour tous ont réveillé en France les vieux démons de l’homophobie. Cette haine doit être combattue. C’est ce à quoi nous nous employons à Amiens depuis 2009 ». Pour Maryse Lion Lec, l’élue (PS) en charge de la lutte contre les discriminations et pour l’égalité des droits, le 17 mai 2013 journée mondiale contre l’homophobie, revêt cette année une dimension particulière. En avril, la ville s’est vue décerner, ex-aequo avec Paris, le titre de champion de France des communes engagées contre l’homophobie par le comité international Idaho.

Guide édité en 2012 – «Cette distinction récompense l’action menée par la Maison de l’Egalité depuis trois ans en faveur de l’accès au droit et contre les discriminations, notamment liées à l’orientation sexuelle », se félicite l’élue. La ville a d’ailleurs inscrit cette question comme un critère d’évaluation des projets du contrat urbain de cohésion sociale, ainsi que dans son projet sportif métropolitain.
Un guide de lutte contre l’homophobie a également été édité en 2012. Tous les ans, elle profite du 17 mai pour organiser, en partenariat avec les associations locales telles que Aides ou SOS homophobie, une semaine thématique. Projections de films, expositions, rencontres-débat, stands d’information, séances de théâtre forum dans les établissements scolaires… Près d’une quinzaine d’événement sont organisés chaque année.

Lever des tabous – Localement, cet engagement de la municipalité suscite un large consensus. «Notre action permet de lever des tabous, qui peuvent avoir des conséquences graves. La preuve : le taux de suicide des jeunes homosexuels est treize fois supérieur à la moyenne ! », poursuit Maryse Lion Lec.

Logiquement l’élue voit donc dans l’adoption du mariage pour tous « l’une des plus grandes avancées sociales de ces vingt dernières années ». Elle se dit prête à célébrer le premier mariage dès que la loi sera promulguée.

3 actions prioritaires pour lutter contre l’homophobie dans une municipalité

  1. L’engagement politique clair du maire va conditionner la mise en place d’un plan de lutte contre l’homophobie efficace.
  2. La nomination d’un(e) adjoint(e) chargé(e) de la lutte contre les discriminations disposant de moyens significatifs qui coordonne l’action transversale avec les élus. Cette personne a pour rôle de créer un lien entre les associations et la municipalité.
  3. L’organisation d’un rendez-vous annuel avec les associations et la mise en place d’un centre LGBT est essentielle. Cela permet de connaitre leur besoins leurs attentes telles qu’elles le perçoivent sur le terrain.

« Les petites communes peuvent commencer par se doter d’une charte »

Caroline Charles, chargée de mission République & Diversité

Le comité IDAHO et l’association République & Diversité ont publié en avril 2013 un guide des bonnes pratiques contre l’homophobie à l’usage des maires de France. Caroline Charles, chef de projet de cette association, a participé à son élaboration.

Le guide a été élaboré à partir d’audits ciblant les grandes villes. Comment les petites communes peuvent-elles agir ?

Compte-tenu de leurs faibles moyens, les petites communes peuvent d’abord se fixer des objectifs de sensibilisation. Par exemple, se doter d’une charte représente peu d’investissement. Paris, Strasbourg ou Nancy ont fait des chartes qui aident à être efficace. Il est possible également de faire une formation qui regroupe la lutte contre toutes les discriminations, qui contiendra un volet sur l’homophobie.

De quels moyens avez-vous disposé faire votre classement ?

Nous avons organisé un séminaire à l’occasion de la publication de notre classement qui a permis de réunir plusieurs villes : Dijon qui avait pour ambition de progresser dans le classement, Reims, Strasbourg, Nantes, Nancy, Paris, Amiens, Metz et Toulouse. Le jury qui a finalisé le classement était composé de six personnes (1). L’enquête s’est déroulée sur une année, d’abord menée par deux personnes pour le comité IDAHO qui ont ensuite été rejointes par quatre membres de l’association République & Diversité. Nous avons prévu de nouvelles actions au moment de la campagne électorale pour les municipales. Notre prochaine enquête sera faite en 2015. Ce serait inutile de la faire chaque année, il faut laisser du temps aux municipalités de mettre en place ces actions. Cela peut prendre du temps. 

Certaines villes ont-elles eu une prise de conscience récemment ?

Oui, Bordeaux par exemple a eu une prise conscience suite à de nombreux incidents homophobes. Les associations ont été réunies par le maire de Bordeaux, Alain Juppé, avec pour ambition de mettre en place un plan de lutte contre l’homophobie. Nice et d’autres municipalités nous ont également contactés récemment et ont pris conscience des enjeux.

Notes

Note 01 Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre, Frédéric Martel, journaliste et écrivain, Caroline Mercary, avocate, Nicolas Noguier, président-fondateur de l’association Le Refuge, Florence Tamagne, historienne et Louis-Georges Tin, président du jury et fondateur de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie Retour au texte

1 Réagir à cet article

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

[Infographie] Lutte contre l’homophobie : les villes passent à l’action

Votre e-mail ne sera pas publié

toiles

18/05/2013 10h19

Les clivages ont toujours existé, les différences continueront d’exister. L’intolérance aussi, et de tous côtés. Il n’y a qu’une seule solution pour vivre ensemble apaisés ; c’est de dénoncer ensemble toutes les violences. Ne s’en prendre qu’à une seule développe au contraire les clivages

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X