En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Culture

Le Festival du livre de jeunesse de Rouen menacé

Publié le • Par • dans : Régions

0

Commentaire

Réagir

L’association créatrice en 1983 du plus ancien des festivals du livre de jeunesse a déposé le 30 avril 2013 son bilan près le tribunal de grande instance de Rouen en Seine-Maritime, ce qui menace son emblématique festival.

 

« Si nous sommes mis en liquidation judiciaire nous ne pourrons organiser la prochaine édition du festival », commente Jean-Maurice Robert, le directeur de l’association, après l’audience du tribunal du 13 mai dont il attend la décision, « c’est pourquoi nous espérons une mise en redressement judiciaire. L’édition 2013 du festival étant en décembre prochain, cela laissera le temps à nos partenaires de revoir leur position concernant leurs soutiens financiers qui ne cessent de baisser, voire disparaître pour certains d’entre eux, comme celui du rectorat ».

Selon le directeur, le calcul est simple. Aucune des subventions des collectivités (ville, région, département…) et institutions publiques (Drac…) n’a été réévaluée depuis 10 ans, et à raison d’une inflation de 1 à 2% par an, elles se trouvent dévaluées d’environ 15 à 20 % sur ces dix dernières années. Alors que les charges de l’association, notamment pour le festival, augmentent régulièrement.

Déficit cumulé de 80 0000 euros - Aujourd’hui, l’association, gérée par une dizaine de bénévoles, affiche un déficit cumulé de 80 000 euros pour un budget global de 350 000 euros, financé pour un tiers par les collectivités et institutions publiques, un tiers par le mécénat et un tiers par les recettes. Ses responsables estiment qu’elle ne peut désormais aller plus loin. Et comme le mécénat est non seulement en difficulté en cette période économique difficile, mais de plus très sollicité dans la région avec le Festival Normandie Impressionniste et l’Armada de Rouen, ils se tournent vers les collectivités.

Pour Jean-Maurice Robert, il est en effet inimaginable que durant une année consacrée par la ministère de la Culture à la lutte contre l’illettrisme, ce festival, qui accueille environ 25 000 personnes à chaque rendez-vous, n’ait pas lieu.

A fortiori qu’il représente une porte d’entrée vers le livre pour les enfants et les jeunes, et fait partie intégrante de la politique de l’association, la prévention de l’illettrisme. L’objet de la création de cette association, lancée par la libraire rouennaise Renaissance avec l’union locale CGT il y a trente ans, et de son action, est en effet la prévention de l’illettrisme. « A ce titre, nous menons en permanence des actions en ce sens via l’accès au livre, dans les quartiers, les écoles etc., et le festival est le temps fort de cette politique », revendique le directeur, « dans une région où il y a entre 13 et 17% d’illettrés, nous laisser disparaître serait un non sens. Et si les collectivités doivent faire des choix, ce que nous comprenons au vu de la dégradation financière de leur situation, la lecture s’impose comme la priorité numéro un. Sans compréhension des signes, personne ne peut avancer dans la vie, apprendre, comprendre, c’est le noyau dur de la culture. »

Le tribunal doit rendre son verdict le 21 mai prochain.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Comment protéger les habitants des pesticides agricoles

L'association Générations futures vient de publier une carte des victimes des pesticides. Alors que le zéro phyto s’appliquera au 1er janvier prochain, les collectivités doivent aussi répondre aux craintes de leurs habitants, en particulier près des écoles. De ...

Franck Valletoux : "Le patrimoine immobilier n'est pas une politique publique en soi, c'est un moyen !"

"Le patrimoine immobilier et foncier est, comme l'endettement ou la fiscalité, un moyen de mise en œuvre des politiques publiques et donc, comme tout moyen, il peut être optimisé." C'est le constat posé par Franck Valletoux, directeur général du cabinet ...

L’INHESJ lance une formation pour les élus et cadres territoriaux

Une nouvelle formation « sécurité » est proposée aux élus locaux et cadres territoriaux. Dispensée par l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (Inhesj) dès le mois de mai prochain, elle vise à favoriser les échanges et le ...

« Nous demandons un encadrement renforcé du recours aux contractuels sur les emplois de direction »

Dans une plateforme générale de propositions pour valoriser le déroulement de carrière et le statut des administrateurs territoriaux, adressée au ministre de la fonction publique, le président de l’AATF, Fabien Tastet, demande notamment la mise en place d'une ...

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés AdministrationContentieuxFinances localesPolitiques culturelles

Régions Normandie

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.