En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Culture

Le Festival du livre de jeunesse de Rouen menacé

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Régions

0

Commentaire

Réagir

L’association créatrice en 1983 du plus ancien des festivals du livre de jeunesse a déposé le 30 avril 2013 son bilan près le tribunal de grande instance de Rouen en Seine-Maritime, ce qui menace son emblématique festival.

 

« Si nous sommes mis en liquidation judiciaire nous ne pourrons organiser la prochaine édition du festival », commente Jean-Maurice Robert, le directeur de l’association, après l’audience du tribunal du 13 mai dont il attend la décision, « c’est pourquoi nous espérons une mise en redressement judiciaire. L’édition 2013 du festival étant en décembre prochain, cela laissera le temps à nos partenaires de revoir leur position concernant leurs soutiens financiers qui ne cessent de baisser, voire disparaître pour certains d’entre eux, comme celui du rectorat ».

Selon le directeur, le calcul est simple. Aucune des subventions des collectivités (ville, région, département…) et institutions publiques (Drac…) n’a été réévaluée depuis 10 ans, et à raison d’une inflation de 1 à 2% par an, elles se trouvent dévaluées d’environ 15 à 20 % sur ces dix dernières années. Alors que les charges de l’association, notamment pour le festival, augmentent régulièrement.

Déficit cumulé de 80 0000 euros - Aujourd’hui, l’association, gérée par une dizaine de bénévoles, affiche un déficit cumulé de 80 000 euros pour un budget global de 350 000 euros, financé pour un tiers par les collectivités et institutions publiques, un tiers par le mécénat et un tiers par les recettes. Ses responsables estiment qu’elle ne peut désormais aller plus loin. Et comme le mécénat est non seulement en difficulté en cette période économique difficile, mais de plus très sollicité dans la région avec le Festival Normandie Impressionniste et l’Armada de Rouen, ils se tournent vers les collectivités.

Pour Jean-Maurice Robert, il est en effet inimaginable que durant une année consacrée par la ministère de la Culture à la lutte contre l’illettrisme, ce festival, qui accueille environ 25 000 personnes à chaque rendez-vous, n’ait pas lieu.

A fortiori qu’il représente une porte d’entrée vers le livre pour les enfants et les jeunes, et fait partie intégrante de la politique de l’association, la prévention de l’illettrisme. L’objet de la création de cette association, lancée par la libraire rouennaise Renaissance avec l’union locale CGT il y a trente ans, et de son action, est en effet la prévention de l’illettrisme. « A ce titre, nous menons en permanence des actions en ce sens via l’accès au livre, dans les quartiers, les écoles etc., et le festival est le temps fort de cette politique », revendique le directeur, « dans une région où il y a entre 13 et 17% d’illettrés, nous laisser disparaître serait un non sens. Et si les collectivités doivent faire des choix, ce que nous comprenons au vu de la dégradation financière de leur situation, la lecture s’impose comme la priorité numéro un. Sans compréhension des signes, personne ne peut avancer dans la vie, apprendre, comprendre, c’est le noyau dur de la culture. »

Le tribunal doit rendre son verdict le 21 mai prochain.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

La course aux labels, ou l’art de gouverner à distance

« Ville d’art et d’histoire », « Citergie », « French Tech », « Green capital »… Voici quelques-uns des labels que peuvent arborer Lyon ou Nantes. A l’instar des autres métropoles régionales, elles en escomptent un certain nombre d’avantages. Mais ...

Exonérations d’impôts locaux des retraités modestes : un coût très élevé pour les collectivités en 2016

La prolongation de l’exonération de taxe d'habitation et de taxe foncière des personnes âgées, veuves ou handicapées et l'introduction d'un lissage sur cinq ans pour les nouveaux contribuables, deux mesures décidées fin 2015, ne sont pas neutres pour les ...

Sécurité dans les écoles : comment collectivités et polices municipales doivent se mobiliser

Devant un « niveau de menace terroriste très élevé », la protection des établissements scolaires fait office de priorité absolue à quelques jours de la rentrée. Dans une instruction parue fin juillet et précisée par la signature d’un accord-cadre ...

Bilans sociaux 2013 : plus de fonctionnaires, mais pas plus de primes...

Le CNFPT et la DGCL viennent de publier les bilans sociaux de la fonction publique territoriale au 31 décembre 2013. Une synthèse détaillée qui permet de regarder à la loupe la FPT : son évolution, le recours aux contractuels, la féminisation, la santé au ...

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés AdministrationContentieuxFinances localesPolitiques culturelles

Régions Normandie

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.