Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

EMPRUNTS TOXIQUES

Gilles Carrez : « Le contribuable ne doit pas être le dindon de la farce »

Publié le 14/05/2013 • Par Jacques Paquier • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Gilles Carrez, président de la commission des finances de l'Assemblée
Gilles Carrez, président de la commission des finances de l'Assemblée R. Bourguet
Pour le président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, en matière d'emprunts toxiques, le pire serait de rester dans l’entre-deux actuel, finalement préjudiciable au contribuable national.

Comment interprétez-vous le jugement du 8 février intervenu entre le conseil général de Seine-Saint-Denis et Dexia ?

Selon moi, les juges ont visiblement souhaité ménager des points de vue contraires. Sur le fond, cette décision donne raison aux prêteurs, en indiquant en quelque sorte que les emprunteurs connaissaient la nature des contrats signés.
Mais en pratique, il s’agit d’une décision extrêmement favorable à l’emprunteur, puisqu’elle substitue le taux légal au taux structuré…

Les collectivités doivent-elles, selon vous, sortir au plus vite de leurs contrats structurés, en s’acquittant de la totalité de l’indemnité liée ?

Il me semble qu’une solution équilibrée consisterait, comme l’a préconisé la commission d’enquête parlementaire, à ce que les collectivités puissent échanger leur ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gilles Carrez : « Le contribuable ne doit pas être le dindon de la farce »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X