Déchets

Top départ pour la collecte des meubles en fin de vie des professionnels

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

Depuis le 1er mai 2013, l’éco-organisme Valdelia est entré dans une phase pleinement opérationnelle. Son champ d’action : la collecte de mobilier de bureau, d’agencement de magasin, ainsi que tout le mobilier que les collectivités peuvent avoir à mettre au rebut.

La nouvelle filière de responsabilité élargie du producteur (REP) pour les déchets de mobilier, créée à la suite du Grenelle de l’environnement, regroupe deux organisations distinctes :

  • celle des meubles issus des ménages, dont la collecte et le traitement incombe à l’éco-organisme Eco-Mobilier,
  • et celle des meubles issus des professionnels, dont la fin de vie est gérée par un autre éco-organisme, Valdelia.

Chaque année, 600 000 tonnes de déchets d’ameublement sont produits par les professionnels, c’est-à-dire par les entreprises, mais aussi, à hauteur d’un tiers, par les collectivités, les écoles, les hôpitaux…

Objectif Recyclage – Au regard de la situation actuelle où 40 % de ces déchets sont enfouis, 45 % incinérés et seuls 15 % recyclés, la barre a été fixée assez haut par les pouvoirs publics : atteindre, fin 2017, un taux de réutilisation et de recyclage de 75 %.

« Un objectif deux fois supérieur à celui des meubles des particuliers : les pouvoirs publics nous demandent une virtuosité du recyclage, et nous comptons bien y parvenir », affirme Arnaud Humbert-Droz, directeur de Valdelia, dont le budget, de 30 millions d’euros cette année, devrait approcher des 100 millions d’ici 2017.

Schéma de collecte original – Le démarrage officiel de la filière a eu lieu le 1er mai 2013, date de la mise en place de l’éco-contribution. Le schéma de collecte, opérationnel depuis mars dernier, diffère de ce que l’on connaissait jusque-là.

Sur le site internet de l’éco-organisme, le détenteur de meubles en fin de vie renseigne un questionnaire : si son lot excède 2,4 tonnes et 20 m3, Valdelia met gratuitement à sa disposition un contenant au pied de chez lui et dans le cas contraire, le détenteur est orienté vers un point d’apport volontaire.
Ces PAV, aujourd’hui au nombre de 40, devraient être 400 à terme, soit un tous les 40 km.

En outre, pour les collectivités spécifiquement, Valdelia organise des « points de collecte éphémères ». L’éco-organisme a prévu dans sa logistique l’accès des acteurs de l’économie sociale et solidaire au gisement de déchets, sur site avant l’enlèvement ou sur les PAV.

Un maillage de centres de regroupement et de traitement – Les déchets sont ensuite transportés vers des centres sur lesquels ils sont triés, regroupés par matériaux et préparés pour le recyclage. Sur appel d’offres dans chaque région de France, Valdelia a retenu 19 centres de regroupement et 22 centres de traitement, essentiellement des sites appartenant à des prestataires privés.

Toutefois, l’un des centres de traitement présente un profil un peu atypique : situé sur l’éco-site de Vert-le-Grand (Essonne), il appartient à la Semardel, société d’économie mixte détenue à 72 % par des collectivités locales essoniennes. « Valdelia confie les déchets d’ameublement professionnels, provenant de l’Essonne mais aussi des Yvelines, du Val-de-Marne, du Loiret et de l’Eure-et-Loir, à notre centre de traitement des déchets d’activités économiques, inauguré l’an dernier et doté de technologies de tri de pointe, détaille Marc Rajade, directeur de la Semardel. A terme, cette filière représentera sans doute 50 à 80 000 tonnes traitées sur le site. Nous serions fiers que notre modèle puisse inspirer d’autres collectivités. »

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X