Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

[Opinion] Fonction publique

Oui, la fusion ENA – Inet est une riche idée

Publié le 07/05/2013 • Par Auteur associé • dans : Actu Emploi, France, Opinions, Toute l'actu RH

Stéphane Calviac

Stéphane Calviac

Directeur de l’économie et de la croissance verte à la région Poitou-Charentes. Ancien élève de l’ENA et administrateur territorial

A la suite de la publication de la tribune de Valéry Molet, intitulée « Pourquoi il faut fusionner l’ENA et l’Inet » et aux réactions indignées de certains de mes collègues administrateurs territoriaux, je souhaite à mon tour intervenir dans ce débat intéressant. Ecartons d’emblée le faux argument budgétaire, bien que la fusion permettrait de substantielles économies de fonctionnement.

Irriguer davantage les administrations centrales – Le vrai argument réside dans la culture et la reconnaissance communes dont elle accoucherait. La fusion offrirait plus de fluidité entre les deux fonctions publiques et faciliterait la mobilité entre les corps et cadres d’emplois.
Pour les administrateurs territoriaux, l’enjeu est de taille puisqu’il pourrait leur permettre d’irriguer davantage les administrations centrales, en particulier lorsqu’elles se situent au cœur de leurs compétences.

La direction générale des collectivités locales (DGCL), qui gère les compétences et les finances locales, emploie 24 fonctionnaires de catégorie A +, dont seulement trois administrateurs territoriaux, tous rattachés à la sous-direction chargée des finances locales. Aucun administrateur ne travaille donc au sein de la sous-direction chargée des compétences et des institutions locales…
Qui peut soutenir que cette situation est normale et souhaitable ? Un recensement analogue serait, sans doute, tout aussi révélateur pour la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) ou la direction de la sécurité sociale (DSS).

Dialogue et efficacité – La mise en œuvre de la fusion devrait ensuite emprunter deux voies. Celle de l’unification des concours, les candidats étant simplement amenés à choisir au moment de leur inscription la fonction publique à laquelle ils se destinent, ce qui ouvrirait un choix particulier d’épreuves obligatoires et optionnelles pour le concours.
Puis, celle de l’unification de la scolarité, qui devrait être organisée en modules obligatoires communs (questions sociales, territoires, management et gestion publics…) et en modules optionnels (questions internationales, par exemple, pour la filière d’Etat).
Il résulterait de cette scolarité commune un esprit nouveau permettant un dialogue plus riche entre collègues et une plus grande efficacité de la fonction publique française.

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Oui, la fusion ENA – Inet est une riche idée

Votre e-mail ne sera pas publié

Gibert Jean

14/05/2013 11h34

C’est une évidence ! Et pour aller plus loin, il conviendrait de fusionner les différents corps ou cadres d’emplois d’administrateurs en un seul statut. Un seul concours à l’entrée de la nouvelle école et une affectation en fonction des choix respectifs des employeurs, qu’ils soient de l’Etat ou des collectivités, et des nouveaux administateurs.
Faisons fi des frontières statutaires !

Ingenieur FPT

14/05/2013 11h57

monsieur Calviac est un doux reveur.

« nos administrateurs territoriaux vont irriguer les administrations centrales », c’est une jolie phrase…

dans la réalité, je regarde juste ma collectivité, dans la direction générale nous avons 14 enarques sur 15 directeurs adjoints.
monsieur Calviac devrait repenser sa phrase poetique, ce sont les Enarques qui vont irriguer la FPT.
Nos administrateurs n’ont pas le droit à la parole et je ne vous parle meme pas des ingénieurs en chef qui eux ont totalement disparu des postes clé de l’organigramme.

les enarques sont sans complexes qu’ils prennent tous les postes clé de l’Etat et des grandes collectivités. Notre Elu en chef est content de voir les enarques exercer dans la collectivité, il n’y a rien d’anormal il est enarque lui aussi. sur le plan officiel, il parle de « transversalité » , dans la réalité il place ses copains de promotion….

bref dans la fusion, je prends les paris tout de suite , nos administrateurs et nos ingenieurs en chef vont se retrouver sulbalternes de nos prestigieux enarques qui, assoiffés de pouvoir, prennent toutes les places prestigieuges.

monsieur Calviac est favorable à la fusion pour que les enarques soient presents partout FPE et FPT au detriment de nos administrateurs et ingénieurs aussi compétents soient ils….

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X