Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Eau

En Ile de-France, enquête sur d’éventuelles malversations au syndicat des eaux usées

Publié le 03/05/2013 • Par avec l'AFP • dans : Régions

Le parquet de Paris a ouvert en avril 2013 une information judiciaire sur les conditions de passation de certains marchés publics du syndicat des eaux usées de l'agglomération parisienne, a-t-on appris vendredi 3 mai 2013 de source judiciaire, confirmant une information du Monde.

Cette information judiciaire confiée à deux juges du pôle financier a été ouverte le 17 avril contre X pour « prise illégale d’intérêt », « corruption et trafic d’influence », « entente », « détournement de fonds publics » et « abus de bien social », a précisé cette source.

La justice avait décidé d’ouvrir une enquête préliminaire il y a près d’un an, à la suite notamment d’un courrier anonyme en novembre 2011 qui évoquait d’éventuelles malversations au sein du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap).

Ce syndicat interdépartemental, géré par 33 conseillers généraux de trois départements de l’agglomération parisienne (Paris, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine), est chargé de retraiter quotidiennement l’eau utilisée par près de 9 millions de Franciliens, avec un budget de 1,3 milliard d’euros.

Le siège du Siapp et plusieurs entreprises spécialisées dans le retraitement de l’eau avaient été perquisitionnés aux mois de février et mars par les policiers de la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE).

Selon Le Canard enchaîné, les enquêteurs s’interrogent notamment sur le rôle d’un ancien directeur général du Siapp, ancien cadre du Parti communiste, devenu, en 2011, PDG d’une de ces sociétés perquisitionnées spécialisée dans le traitement de l’eau.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

En Ile de-France, enquête sur d’éventuelles malversations au syndicat des eaux usées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X