Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Handicap

Après six mois d’attente, le comité national du FIPHFP enfin renouvelé

Publié le 30/04/2013 • Par Emmanuelle Chaudieu • dans : France

Après plusieurs mois d'attente, l'arrêté de nomination des nouveaux membres du comité national du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) a été publié au Journal officiel le 29 mars. Si les organisations syndicales siégeant au FIPHFP (CFDT, CFTC, CGT, CGC-Fonctions publiques, FO, FSU, Solidaires, UNSA) se sont félicitées de cette nomination, elles ont cependant rappelé qu’elle était attendue depuis plus de six mois puisque le mandat des membres du précédent comité a pris fin le 27 septembre 2013.

« La priorité est de reprendre les chantiers ouverts avec la poursuite de la mise en place des plans d’accessibilité et le renouvellement des conventions employeurs puisque la première génération de conventions triennales est arrivée à son terme », témoigne Patrick Gestin représentant Solidaires.

« Il faut que ces deuxièmes générations de conventions employeurs soient véritablement travaillées avec les représentants des salariés », appuie de son côté Agnès Duguet, représentante de Snuipp-FSU et nouvelle vice-présidente du comité national du FIPHFP, qui fait par ailleurs part de sa volonté de faire vivre le plus possible les 26 comités locaux du FIPHFP.

Pour le nouveau président du comité, André Montané, vice-président du conseil général de l’Ariège, les principaux chantiers qui attendent le FIPHFP sont notamment l’accélération des actions entreprises en matière d’accessibilité physique, en particulier pour les écoles du service public. « Il faut aussi porter de nouvelles ambitions pour développer des solutions innovantes en matière d’accessibilité numérique, qui intègrent toutes les formes de déficience, indique André Montané. Le FIPHFP doit par ailleurs être particulièrement attentif à ce que toutes les fonctions publiques se sentent concernées pour développer l’emploi de personnes en situation de handicap, en particulier la fonction publique hospitalière ».

Une fonction publique exemplaire – Agnès Duguet insiste pour sa part sur la nécessité d’avoir une fonction publique « exemplaire », ce qui « est loin d’être le cas actuellement », regrette-t-elle, puisque le taux d’emploi des personnes handicapées avoisine les 4% toutes fonctions publiques confondues, au lieu des 6% prévus par la loi.

Pour réussir ce « défi des 6% », notamment dans la fonction publique territoriale, « il conviendra d’ancrer plus encore le Fonds sur le terrain, au plus près des employeurs territoriaux », juge quant à lui André Montané, qui entend « impulser une action plus marquée dans le suivi et l’évaluation en cours d’exécution » des conventions avec les employeurs.

« La territoriale doit aussi s’emparer des financements particuliers que nous déployons pour la mise en accessibilité de leurs locaux professionnels, ou pour développer l’apprentissage, comme voie de recrutement en même temps que de formation », poursuit l’élu local.

Avant de pointer que « la fonction publique territoriale est aujourd’hui la plus mobilisée, avec un taux d’emploi qui la place en tête des trois fonctions publiques, à 5,10 % ».

Enfin, Patrick Gestin relaie une demande du collège associatif – et qui ne fait pas l’unanimité au sein des organisations syndicales-, à savoir donner la possibilité aux agents de saisir directement le FIPHFP sans passer par leur employeur. Une demande « justifiée », pour le représentant Solidaires, qui estime cependant que la saisine directe ne doit pas devenir systématique.

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après six mois d’attente, le comité national du FIPHFP enfin renouvelé

Votre e-mail ne sera pas publié

ALIMAS

01/05/2013 02h37

(09A2741A01). DEUX ARTICLES SUR LE SUJET !? C’est six mois ou sept mois de retard ? Voir (09A2730). [http://www.lagazettedescommunes.com/165441/andre-montane-est-elu-president-du-fiphfp-avec-7-mois-de-retard/]. HANDICAP. André Montané est élu président du FIPHFP, avec 7 mois de retard. Publié le 29/04/2013. André MONTANÉ a été élu président du (FIPHFP) : Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique, le 19 Avril 2013, avec sept mois de retard.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X