Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Formation

Le CNFPT identifie les freins à la formation des agents de catégorie C

Publié le 26/04/2013 • Par Stéphanie Marseille • dans : A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Formation panneau
Phovoir
Commandée à Jean-Claude Lenay, membre du conseil d’administration du CNFPT par le président de l’établissement François Deluga, l'étude sur « le développement de la formation pour les agents de catégorie C » identifie les freins à la formation et dresse des perspectives.

En 2011, les agents de catégorie C représentaient 66 % du total des jours de formation du CNFPT, contre 40 % avant la loi du 19 février 2007. Mais le succès n’est qu’apparent : selon l’étude du CNFPT publiée le 15 avril 2013, cette progression tient surtout à l’obligation, pour les stagiaires, de suivre une formation d’intégration de 5 jours sous peine de ne pas être titularisés.

L’étude montre tout d’abord un très faible recours des agents de la catégorie C au bilan de compétences et congé de formation professionnelle, ainsi qu’à la reconnaissance de l’expérience professionnelle (REP), à la validation des acquis de l’expérience (VAE) et au livret individuel de formation. L’enquête met également en lumière les attentes des agents de catégorie C et bat en brèche certains clichés : certes, un tiers des interviewés demeurent indifférents à l’idée de se former, mais les deux-tiers restants sont en demande.

Loin d’être hostiles à la formation, ces agents en attendent surtout de « ne pas retourner sur les bancs de l’école » et apprécient plutôt les formations courtes, pratiques, au contenu immédiatement exploitable sur leur poste de travail.

Freins – Néanmoins, plusieurs freins détournent les agents de catégorie C des formations professionnelles, notamment :

  • la distance des lieux de formation
  • la difficulté à analyser ses propres besoins
  • la question de la pertinence de l’offre de formation : est-elle assez pointue ?
  • l’accès à la diversité de l’offre de formation, surtout par internet. Tous les agents de catégorie C n’ont pas accès à un ordinateur, ni sur le poste de travail, ni à domicile : la mise en ligne du catalogue du CNFPT et la dématérialisation des inscriptions aux formations risquent d’entraîner des inégalités.
  • la charge de travail et les contraintes du service
  • la peur d’être jugé et que cela ne se passe pas bien
  • le fait d’occuper une fonction à temps partiel

L’étude insiste donc sur la nécessité de « lever les obstacles pratiques et matériels » pour favoriser l’accès à la formation des agents de catégorie C, tout en soulignant la responsabilité des employeurs : pour solliciter des formations, les agents et leur encadrement de proximité doivent comprendre comment elles s’inscriront dans la stratégie globale forte en matière de ressources humaines de la collectivité.

A ce titre, l’enquête du CNFPT met en exergue le rôle des encadrants des agents de catégorie C et leur besoin d’accompagnement pour définir les besoins en formation de leurs équipes.

Trois grands axes d’amélioration – Les auteurs de l’étude concluent leur étude en préconisant trois grands axes d’amélioration des offres de formation du CNFPT destinées aux agents de catégorie C :

  1. Créer et renforcer des dispositifs de formation tout au long de la vie
  2. Renforcer le faire-ensemble
  3. Poursuivre l’offre de service du CNFPT

Par ailleurs, cette étude souligne particulièrement les difficultés spécifiques des DOM, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte.

Etude catégorie C

Publish at Calameo or read more publications.
2 Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le CNFPT identifie les freins à la formation des agents de catégorie C

Votre e-mail ne sera pas publié

Agent teritorial Girondin

26/04/2013 04h07

J’ajouterai parmi les freins
une demande qui se fait en fin d’année N et la formation ne vous sera accordée l’année N+2 et souvent la formation n’existe plus ou a changé de lieu.
Mon administration refuse toute formation extérieure au département sauf pour les cadres A.
La journée de formation comptabilisée chez nous pour 6h (le temps du face à face!) donc en grande majorité des femmes nous devons travailler 1h36 de plus par jour pour rattraper notre temps de travail car la formation c’est un passe temps!!! sur 5 jours de formation c’est une journée complète a rattraper et donc un jour de plus à payer une nourrice ou la garderie. Et dire que pendant ce temps là le président de mon administration cumule les mandats et les indemnites.
Quand Monsieur Deluga Président du CNFPT demandera à tous les centres de CNFPT et aux représentants de toutes les collectivités de banaliser la journée de formation….pour une journée de travail , le nombre de personnes désireuses de se former et de rendre un service public de qualité va s’accroitre naturellement. Le chippotage en minutes n’a jamais été un bon système et vous avez envie de rendre à la collectivité pour ce qu’elle vous considère.Il semblerait que dans mon administration l’effort de formation soit une journée au club med.
Mais ceux qui vous demandent cela n’hesite pas à partir la veille pour l’inet et récupérent leur temps de trajet. Deux poids deux mesures c’est l’équité vu par mon administration.

Philippe DELFOSSE

31/05/2013 02h42

Cher collègue girondin, c’est votre collectivité et non le CNFPT qui ne respecte pas la loi: la durée d’une journée de formation est de 6 heures en vertu du droit spécifique pour la formation des adultes (fatigue + grande que la journée habituelle de travail) et ne peut être comptée que comme une journée de congé de formation donc sans horaire de « rattrapage » à y ajouter. Bon courage chez vous!

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X