En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

0

Commentaire

Réagir
Imprimer

Tourisme

La fréquentation touristique a été stable grâce aux étrangers en 2012

Publié le 24/04/2013 • Mis à jour le 28/05/2013 • Par avec l'AFP, Mehdi Guiraud • dans : France

Imprimer

0

Commentaire

Réagir

La DGCIS a publié mardi 23 avril 2013 ses dernières statistiques sur le tourisme en France. La fréquentation des hébergements touristiques est restée stable en France en 2012 grâce aux clientèles étrangères, alors que les Français ont moins séjourné dans les hôtels et campings. Les établissements ayant privilégié "la qualité" ont eu plus d'afflux, selon cette étude.

 

Tous modes d’hébergements collectifs confondus, les nuitées sont quasi stables à 396,6 millions, note la Direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services (DGCIS), qui souligne la « bonne résistance de la fréquentation touristique » malgré la conjoncture économique « défavorable ».

Avec peu de variation dans les hôtels par rapport à 2011 (198,4 millions de nuitées), en léger recul dans les campings (105,7 millions), la fréquentation est en faible progression dans les autres hébergements collectifs (92,5 millions de nuitées dans les résidences de tourisme, villages de vacances, auberges de jeunesse, centres sportifs…). « La météo semble avoir peu influencé la fréquentation des hébergements touristiques » en 2012 souligne l’étude de la DGCIS.

Moins de touriste français – La clientèle française a baissé dans les hôtels (-1,2% en termes d’arrivées, 1,7 million de nuitées en moins) et dans les campings (-0,2% d’arrivées), et ce quels que soient les types d’espace (urbain, littoral, montagne et rural). La clientèle européenne s’est maintenue et l’extra-européenne a progressé (+9,7% de nuitées). Les Français ont diminué leurs dépenses en réduisant la durée de leurs séjours, relève la DGCIS.

Globalement, la fréquentation étrangère est remontée depuis 2008, mais, malgré le rattrapage amorcé depuis trois ans, les nuitées étrangères restent 5,6% en dessous de leur niveau record pour les hôtels et 2,3% en dessous de celui de 2006 pour les campings.

Un impact de la crise qui ne change pas les habitudes - Dans l’hôtellerie, il y a eu moins d’Espagnols et d’Italiens pour cause de crise, mais les Britanniques, premiers clients étrangers des hôtels, ont progressé après quatre années de baisse. Leurs nuitées restent toutefois 30% en dessous du niveau de 2007.

Les Néerlandais restent de loin la première clientèle étrangère des campings. Allemands et Suisses ont été plus présents qu’en 2011 dans les hôtels comme dans les campings. Et les Belges ont été beaucoup plus nombreux dans les campings, mais moins dans les hôtels.

Plus de touristes des États-Unis, du Proche-Orient et d’Asie - La fréquentation des hôtels par la clientèle extra-européenne a atteint un nouveau record, avec 20,7 millions de nuitées (+9,7%). Les Américains ont dépassé pour la première fois les 10 millions de nuitées (+9,3%), aidés par la baisse de l’euro par rapport au dollar. La clientèle du Proche-Orient et asiatique a progressé fortement (respectivement +15,1% et +10% de nuitées).

La qualité et la standardisation paie - Côté qualité, le milieu et le haut de gamme et « les chaînes aux normes standardisées » ont affiché de meilleurs niveaux de fréquentation.
Au 31 décembre 2012, 78% des hôtels étaient référencés dans le nouveau classement hôtelier, selon la DGCIS. « La fréquentation des établissements reclassés (+1,1%) est supérieure à celle des non classés (-2,9%) », et le taux d’occupation aussi (61,1% contre 57,9%). Idem pour les campings reclassés, qui « résistent mieux » que les autres.

Concernant les régions, l’Ile-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont connu de nouveaux records de fréquentation hôtelière, avec respectivement 68,3 millions et 21,7 millions de nuitées en 2012.

Avec un léger déplacement vers l’est du nombre de places de campings, les variations restent faible. Sauf pour l’ Ile-de-France qui voit son nombre de places de campings très largement augmenter (10,8 %) sur un an.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

La "mobilité courante" prend son envol national

Le premier colloque national « Pour la mobilité courante » s’est tenu le 16 octobre dernier à Compiègne. L’objectif était de promouvoir la fluidité des chaines de déplacements via une coopération accrue entre les autorités organisatrices, tout en cernant ...

95 % des petites villes tailleront dans leur budget culturel en 2015

Des coupes budgétaires concerneront la culture et le sport dans plus de 9 petites villes sur 10. C'est l'enseignement d'une enquête menée par l'Association des petites de France auprès de ses membres sur les budgets 2015. Globalement, plus de deux répondants sur ...

Mission Blazy : 60 propositions pour « repenser la politique de sécurité publique »

Le président de la mission parlementaire sur la lutte contre l’insécurité, Jean-Pierre Blazy, a présenté le 22 octobre 2014 une série de propositions tous azimuts concernant aussi bien le rôle du maire dans la prévention de la délinquance, la modernisation ...

Baromètre Bien-être au travail 2014 : le malaise croissant des fonctionnaires territoriaux

Pour la troisième année, le baromètre « Bien-être au travail » réalisé par « La Gazette » et le cabinet conseil CaTTalyse, avec le soutien d’Intériale mutuelle, vient donner une image inédite de l’état d’esprit des fonctionnaires territoriaux dans ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés EconomieUrbanisme - aménagement

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.