Aménagement

Le monde économique des Bouches-du-Rhône attaque le tramway d’Aubagne

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

Sur fonds de crise métropolitaine, le patronat et les commençants du département porte la déclaration d’utilité publique du tramway d’Aubagne, projet à 200 millions d’euros, devant le tribunal administratif. Ils dénoncent « son absence de vision économique ».

La tension monte encore d’un cran autour du projet de métropole marseillaise. Cette fois, c’est le monde économique des Bouches-du-Rhône (UPE13, CFE-CGC, UNALP et deux associations de commerçants, Terre de Commerces et Coeur de Ville d’Aubagne) qui vient de monter au créneau en attaquant devant le tribunal administratif la Déclaration d’Utilité Publique signée par le préfet le 1er février 2013 pour autoriser la construction du tramway d’Aubagne.

« Ce projet est inadapté aux besoins de mobilité des salariés, critique Jean-Luc Chauvin, président de l’UPE13 qui conduit la fronde. Il n’est raccordé à aucune des grandes villes du département, doublonne avec des lignes de bus et la future 3ème voie de TER reliant la ville à Marseille. C’est un projet sans vision métropolitaine, inutile et coûteux ».

Un endettement élevé – Un budget de 200 millions d’euros est prévu pour la construction de 11 km de voie de circulation. Or la ville est déjà très endettée : 2663 euros par habitant en 2011, soit quatre fois la moyenne nationale. « Hors de question que les entreprises soient prises en otage d’errements politiques, poursuit Jean-Luc Chauvin. Le versement transport s’est déjà accru de 270% entre 2007 et 2011 et la CFE a été multipliée par quatre ».

Les commerçants remettent également en cause l’utilité urbanistique du projet. « 180 boutiques sont déjà à vendre sur Aubagne. Le chantier du tramway va empirer cette tendance alors qu’aucun projet économique de centre ville n’est à l’étude », regrette Christine Rampal, présidente de l’association Coeur de ville.

Lors du lancement de la concertation publique en 2010, la municipalité avait clairement affiché ses ambitions : « Renforcer l’indépendance économique de la ville vis-à-vis de Marseille et faire de notre territoire un modèle d’excellence en matière de déplacement ».

Calcul coûts-avantages contesté – Avec ce volontarisme, la commune avait décroché une subvention historique de 13,76 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projet de TCSP suite au Grenelle de l’environnement. Elle prévoyait alors de financer l’opération 40% à l’aide de subventions publiques, 10% à l’aide de fonds propres, et 50% à l’aide d’emprunts via le versement transport des entreprises, avec un taux passé de 1,05% à 1,8% de la masse salariale, sans augmentation d’impôts supplémentaires sur les ménages.

Le cabinet d’avocat Lanzarone mandaté par l’UPE13 a trouvé plusieurs failles pour attaquer le projet : un vice de procédure dans la déclaration d’utilité publique, une violation du code de l’environnement et un bilan négatif entre ses avantage et inconvénients. « La capacité financière limitée de la communauté d’agglomération pour cette opération et la réduction incertaine du trafic des véhicules motorisés en l’absence d’une liaison avec la commune de Marseille, sont des inconvénients supérieurs aux bénéfices prétendument attendus », résume l’argumentaire. La requête a été reçue et enregistré le 29 mars 2013. Elle n’est pas suspensive.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X