En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

Elus

Délégation du maire

Publié le • Par • dans : Réponses ministérielles

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
 

Références

Voir QE de Jean - Louis Masson, JO du Sénat du 9 novembre 2006, p. 2821, n° 14627

Sous réserve de respecter le droit de priorité reconnu aux adjoints, lors de l’attribution des délégations de fonctions, le maire a la possibilité légale d’accorder à des conseillers municipaux des délégations de même nature.
En vertu des dispositions de l’article L. 2122-18 du code général des collectivités territoriales, dans leur rédaction issue de la loi n° 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, le maire peut déléguer une partie de ses fonctions aux adjoints et «en l’absence ou en cas d’empêchement des adjoints ou dès lors que ceux-ci sont tous titulaires d’une délégation, à des membres du conseil municipal». Sous réserve de respecter le droit de priorité reconnu aux adjoints, lors de l’attribution des délégations de fonctions, le maire a la possibilité légale d’accorder à des conseillers municipaux des délégations de même nature. La jurisprudence a considéré en conséquence que le maire peut retirer ses délégations à un adjoint même dans le cas où un conseiller municipal demeure investi d’une délégation accordée par le maire (TA de Rennes, 18 décembre 2003, req. n° 031537). Le retrait par le maire des délégations données à un adjoint ne remet donc pas en cause les délégations qu’il a pu conférer à des conseillers municipaux dans le respect des dispositions susvisées. Par ailleurs, les dispositions du dernier alinéa de l’article L. 2122-18 antérieures à la loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales autorisaient le maire à attribuer à un conseiller municipal les délégations qu’il avait retirées à un adjoint, si celui-ci ne démissionnait pas. Cette mesure a été remplacée par une nouvelle procédure permettant au conseil municipal de maintenir ou non dans ses fonctions un adjoint sans délégation. Dès lors, si le conseil municipal décide de maintenir un adjoint sans délégation, le maire ne pourra prendre par la suite un arrêté de délégation attribuant à des conseillers municipaux les délégations retirées à l’adjoint en cause. Sous réserve de l’appréciation souveraine du juge administratif, l’arrêté d’un maire attribuant à des conseillers municipaux de nouvelles délégations alors qu’un adjoint en est dépourvu serait pris en méconnaissance du droit de priorité des adjoints et donc entaché d’illégalité. Les délégations retirées à un adjoint maintenu dans ses fonctions par le conseil municipal ne pourront donc être données qu’à un ou plusieurs autres adjoints.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Eco-Emballages lance le second appel à candidatures sur « l’extension des consignes de tri »

Huit à dix millions d’habitants vont rejoindre les 3,7 millions de pionniers qui trient déjà l’ensemble des emballages plastiques – et non plus les seuls bouteilles et flacons rigides. L’extension de la collecte aux plastiques souples ira de pair avec la ...

« Il y a une menace réelle sur l’investissement local » (Valérie Rabault)

Dans un entretien avec le Club finances, Valérie Rabault, la pugnace députée PS du Tarn-et-Garonne et rapporteure générale de la commission des finances à l’Assemblée nationale, revient sur le PLF 2015, n’hésitant pas à interpeler le gouvernement sur ...

Violences faites aux femmes : le gouvernement s'attaque à la formation des professionnels

A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, ce 25 novembre, le gouvernement fixe les nouvelles priorités de son 4ème plan interministériel (2014-2016). Au cœur de ses préoccupations : la mise en place d'outils de formation ...

Après un revers chez Orange, la CGT a l'oeil rivé sur les élections dans la fonction publique

Détrônée chez Orange par la CFDT, empêtrée dans une profonde crise interne, la CGT traverse une passe difficile, à dix jours des élections professionnelles dans la fonction publique, son bastion, où elle veut garder sa domination intacte. ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Domaines juridiques Démocratie locale