En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

Elus

Délégation du maire

Publié le 13/11/2006 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
 

Références

Voir QE de Jean - Louis Masson, JO du Sénat du 9 novembre 2006, p. 2821, n° 14627

Sous réserve de respecter le droit de priorité reconnu aux adjoints, lors de l’attribution des délégations de fonctions, le maire a la possibilité légale d’accorder à des conseillers municipaux des délégations de même nature.
En vertu des dispositions de l’article L. 2122-18 du code général des collectivités territoriales, dans leur rédaction issue de la loi n° 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, le maire peut déléguer une partie de ses fonctions aux adjoints et «en l’absence ou en cas d’empêchement des adjoints ou dès lors que ceux-ci sont tous titulaires d’une délégation, à des membres du conseil municipal». Sous réserve de respecter le droit de priorité reconnu aux adjoints, lors de l’attribution des délégations de fonctions, le maire a la possibilité légale d’accorder à des conseillers municipaux des délégations de même nature. La jurisprudence a considéré en conséquence que le maire peut retirer ses délégations à un adjoint même dans le cas où un conseiller municipal demeure investi d’une délégation accordée par le maire (TA de Rennes, 18 décembre 2003, req. n° 031537). Le retrait par le maire des délégations données à un adjoint ne remet donc pas en cause les délégations qu’il a pu conférer à des conseillers municipaux dans le respect des dispositions susvisées. Par ailleurs, les dispositions du dernier alinéa de l’article L. 2122-18 antérieures à la loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales autorisaient le maire à attribuer à un conseiller municipal les délégations qu’il avait retirées à un adjoint, si celui-ci ne démissionnait pas. Cette mesure a été remplacée par une nouvelle procédure permettant au conseil municipal de maintenir ou non dans ses fonctions un adjoint sans délégation. Dès lors, si le conseil municipal décide de maintenir un adjoint sans délégation, le maire ne pourra prendre par la suite un arrêté de délégation attribuant à des conseillers municipaux les délégations retirées à l’adjoint en cause. Sous réserve de l’appréciation souveraine du juge administratif, l’arrêté d’un maire attribuant à des conseillers municipaux de nouvelles délégations alors qu’un adjoint en est dépourvu serait pris en méconnaissance du droit de priorité des adjoints et donc entaché d’illégalité. Les délégations retirées à un adjoint maintenu dans ses fonctions par le conseil municipal ne pourront donc être données qu’à un ou plusieurs autres adjoints.

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Une réforme européenne des filières REP: indispensable mais pas simple !

Pour le compte de la Commission européenne, le cabinet Bio by Deloitte a réalisé une étude sur les filières de responsabilité élargie du producteur (REP). Elle montre la nécessité d'une harmonisation, qui passe par une définition plus précise du dispositif ...

Recul inédit en 30 ans de l'investissement des collectivités territoriales

Année électorale oblige, les investissements des collectivités territoriales seront en repli en 2014. Néanmoins, c’est l’ampleur de ce phénomène qui interpelle puisqu’avec une baisse de 7,4 % sur un an, selon La Banque Postale, ce repli sera l’un des plus ...

Mission Blazy : 60 propositions pour « repenser la politique de sécurité publique »

Le président de la mission parlementaire sur la lutte contre l’insécurité, Jean-Pierre Blazy, a présenté le 22 octobre 2014 une série de propositions tous azimuts concernant aussi bien le rôle du maire dans la prévention de la délinquance, la modernisation ...

Baromètre Bien-être au travail 2014 : le malaise croissant des fonctionnaires territoriaux

Pour la troisième année, le baromètre « Bien-être au travail » réalisé par « La Gazette » et le cabinet conseil CaTTalyse, avec le soutien d’Intériale mutuelle, vient donner une image inédite de l’état d’esprit des fonctionnaires territoriaux dans ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Domaines juridiques Démocratie locale