Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • La Foncière logement reprend les investissements dans les quartiers Anru

Rénovation urbaine

La Foncière logement reprend les investissements dans les quartiers Anru

Publié le 11/04/2013 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Après de longues discussions avec l’Etat, la Foncière logement a obtenu l’accès au prêt locatif intermédiaire, mais seulement pour une partie de ses engagements de constructions dans les quartiers en rénovation urbaine.

Depuis le début de l’année, la Foncière logement, association créée en 2002 par les partenaires sociaux dans le cadre de l’ex 1 % logement pour construire du logement intermédiaire notamment dans les quartiers en politique de la ville, avait engagé un bras de fer avec l’Etat. L’association menaçait de lever ses engagements de construire 19 000 logements intermédiaires sur les sites en rénovation urbaine – 5 300 logements déjà construits ou en cours de construction – alors que ces logements devaient être l’un des principaux leviers de mixité sociale dans ces quartiers.

Elle réclamait en effet l’accès au prêt PLI distribué par la Caisse des dépôts, avec un taux bonifié, arguant de ses difficultés à trouver des prêts sur le marché bancaire classique pour boucler ses plans de financement.

Au ministère de l’Egalité des territoires, la solution était toute trouvée : la Foncière logement pouvait vendre une partie de son patrimoine pour augmenter la part d’auto-financement dans le montage de ses projets.

Pour l’association, une telle solution était inenvisageable : elle a essentiellement construit dans des quartiers en réhabilitation, en misant sur les éventuelles plus-values générées au bout de quelques années par les opérations de renouvellement.
Vendre aujourd’hui signifierait vendre à bas coût, alors que ses projets de cession sont plutôt fixés vers 2028.

450 millions d’euros – La Foncière logement a finalement obtenu gain de cause pour partie : elle aura bien accès au prêt locatif intermédiaire distribué par la Caisse des dépôts, pour un montant de 450 millions, avec la garantie de l’Etat.
Ce qui signifie qu’elle pourra financer 5 000 logements supplémentaires, au lieu des 13 000 prévus dans les conventions de rénovation urbaine.

« Pour ce qui concerne les logements tels que prévus par les conventions Anru qui ne pourront être réalisés, des discussions vont être menées, sous l’autorité des préfets, avec les collectivités locales porteuses de projets pour déterminer le devenir de ces terrains », a commenté la Foncière.

Très concrètement, une partie des quartiers en rénovation urbaine seront donc privés de cet outil de diversification, et pourraient donc voir leur fragile équilibre social remis en cause rapidement…

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La Foncière logement reprend les investissements dans les quartiers Anru

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X