Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Open data

Brocas, laboratoire de l’open data des petites communes

Publié le 09/04/2013 • Par Grégoire Normand • dans : Dossiers d'actualité, Régions

La commune de Brocas dans les Landes, a décidé de libérer ses données publiques. Lors du week-end du 6 et 7 avril, les habitants, des membres d'Open Street Map, Wikimédia France, du collectif Regards Citoyens et l’association LiberTic entre autres, se sont regroupés pour lancer « l'Opération Libre ».Une première dans une commune de moins de 1000 habitants en France.

Au milieu de la forêt de pins dans les Landes, la chasse aux données est ouverte dans cette commune de 800 habitants et 54 km2. En rentrant dans la salle du petit village, ce 6 avril, les cerveaux sont en ébullition. Depuis deux jours, les organisateurs se mobilisent pour sensibiliser les habitants aux enjeux de l’open data participatif, et explorer les données de la commune à libérer, à travers l’Opération libre.

Photopartie, cartopartie, archivage, tous les moyens sont bons pour récupérer les données afin d’alimenter le portail open data de Brocas. « Ce matin, nous avons pris des photos de la commune avec un parapente à moteur, » explique fièrement Jean-Christophe Elineau, conseiller municipal et informaticien à l’initiative du projet.
« Notre but est d’interpeler les citoyens de Brocas et de les faire participer à la récolte des données », précise l’élu. « On veut être une commune inscrite dans notre temps, » ajoute Jean-Luc Blanc-Simon, maire de Brocas et agriculteur.

Une ouverture participative et intergénérationnelle – Devant l’écran de présentation, les enfants très concentrés assistent au travail effectué par les équipes présentes. Derrière, les personnes plus âgées commentent les photos aériennes prises le matin.

Paul Maisonneuve et Maïté Crouts de Paille, habitants de la commune impliqués dans l’enrichissement documentaire, en ont profité pour apporter de nombreuses archives. Plan de la commune, photos anciennes et récit sur les élus de Brocas. Cette démarche s’ajoute au travail de collecte des différents partenaires. L’occasion de revisiter le patrimoine industriel des forges et de la richesse de la biodiversité locale.

L’association Tela Botanica, a ainsi collecté un échantillon de la faune et de la flore locale. De leur côté, des membres de Wikimédia et d’Open Street Map ont contribué à la collecte de données topographiques, architecturales. « Cette action peut servir aux pompiers afin de mieux géolocaliser les lieux d’incendie », souligne Christian Quest, vice-président d’Open Street Map France. Une nécessité dans une région forestière comme les Landes.

Moderniser l’action publique – « Le but est également de moderniser l’action publique », rappelle Jean-Luc Blanc-Simon. « Lorsque nous lançons des projets pour la rénovation de l’Eglise ou de nouveaux lotissements, nous mettons l’accent sur un modèle collaboratif, » explique le maire qui espère « améliorer la confiance entre les élus et les administrés par cette démarche. »

Avec cette opération, « nous ne voulons pas rester seul dans notre coin et nous voulons qu’elle suscite des envies dans d’autres collectivités, notamment pour des informations d’urbanisme local, très demandées, » comme le souligne le dernier rapport de la CADA (p 70), la commission d’accès aux documents administratifs chargée de traiter les demandes d’accès aux informations publiques.

En revanche, le maire rappelle que « les données de la communauté de communes du pays d’Albret [à laquelle appartient Brocas, ndlr], du département et de la région concernant Brocas ne font pas à ce jour l’objet d’une libération ».
Un cloisonnement qui peut représenter une barrière pour les réutilisateurs, malgré la prochaine obligation pour les collectivités de publier ces données.

Sur les données municipales, les visages se crispent lorsque Tangui Morlier de Regards Citoyens évoque l’exploitation de « l’assiduité des élus au conseil municipal. » Mais les visualisations sont bien reçues par les habitants venus assister à la restitution des travaux dimanche soir.

Elaborer une méthodologie – « L’idée de l’opération n’était pas d’arriver à un projet abouti, mais de questionner l’ouverture et d’identifier les leviers sur lesquels on peut jouer pour la suite, analyse Claire Gallon, de LiberTic. L’opération de Brocas confirme qu’il y a des données à récupérer un peu partout, que l’on peut développer des partenariats avec les habitants, avec d’autres niveaux d’administration et d’autres acteurs. Maintenant que cette réalisation est faite, il faut désormais travailler au développement de l’initiative auprès d’autres communes ».

Lucide et volontaire, Jean-Luc Blanc-Simon, le maire de Brocas, tire lui aussi un bilan positif : « C’est vraiment le tout début et les prémices. En termes de financement de cette opération, nous avons décidé d’assumer nous même, puisque nous nous sommes heurté à un refus de subvention de la région. Il y a un peu d’improvisation, mais c’est aussi le charme de l’expérience. Si on veut développer le projet, c’est la seule manière de voir les lacunes, afin de mieux faire la fois prochaine. »

« A présent, il va falloir pérenniser cette action, » conclut Jean-Christophe Elineau à l’origine de l’Opération Libre, ajoutant que Brocas mettra rapidement à disposition 50 jeux de données.

Cet article fait partie du Dossier

Open Data et réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses

Sommaire du dossier

  1. Ce qu’il faut retenir du projet de loi pour une République numérique
  2. “L’open data par défaut ne pourra pas se faire sans médiation numérique” – Samuel Goëta
  3. Révision à la baisse de l’opendata dans les collectivités locales
  4. Open data, un nouvel élan pour le tourisme
  5. En Nouvelle Aquitaine, l’observatoire Nafu affûte la connaissance du foncier grâce aux données publiques
  6. Open data : l’Occitanie est un territoire-pilote
  7. Coopération public – privé et données : comment et pourquoi les collectivités doivent reprendre la main
  8. Le décret sur les données de référence, nouvelle pierre pour la généralisation de l’opendata
  9. « L’open data est de plus en plus ancré dans les pratiques »
  10. Projet de loi Valter : un (tout) petit pas pour l’opendata
  11. Réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses
  12. L’ouverture des données publiques en France reste perfectible
  13. L’open data, atout maître dans la course aux économies ?
  14. Mobilités : les collectivités se rapprochent d’Uber, Waze et Blablacar
  15. La métropole, « bonne échelle pour développer le service public local de la donnée »
  16. Le rapport Trojette habille pour l’hiver les redevances sur les données publiques (1/2)
  17. Le rapport Trojette : les acteurs du secteur saluent un bon point de départ (2/2)
  18. Les avis de la Cada en open data, enfin
  19. Le fouillis des licences open data s’éclaircit [Fiche pratique]
  20. Open data : cachez ces données que l’on ne saurait voir
  21. “Les données d’autorité restent un instrument de souveraineté”- Pascal Berteaud, DG de l’IGN
  22. Données publiques : l’échelle des priorités
  23. Open data : le service public augmenté – Des données ouvertes de plus en plus cadrées
  24. Les acteurs publics, gros acheteurs des données… publiques
  25. Données publiques : une nouvelle économie des services publics en débat
  26. OaklandOpenBudget ou quand les citoyens se saisissent de l’Open Data
  27. Open data : quels coûts pour les collectivités territoriales
  28. Open Data : comment les collectivités s’y mettent
  29. Open data : le service public augmenté – 1. Cap sur la réutilisation
  30. Brocas, laboratoire de l’open data des petites communes
  31. Open data : le service public augmenté – 2. L’atout de la mutualisation
  32. Open data : le service public augmenté – 3. Des territoires riches de données
  33. L’open data, véritable voie de modernisation pour les administrations
  34. « L’open data est un révélateur violent de l’inadaptation de l’administration » – Denis Berthault, expert Open Data
  35. Open data et tourisme : un potentiel qui reste à transformer
  36. « Les collectivités, premières bénéficiaires de l’open data » – Claire Gallon, LiberTIC
  37. Interview d’Anne Josso, secrétaire générale adjointe de la CADA
  38. Open data : la transparence démocratique demeure virtuelle
  39. La FING, partenaire et centre de ressources
  40. Pourquoi le dogme de la gratuité des données publiques freine la diffusion de l’open data
  41. Une évaluation sans concession mais lucide de l’open data en Loire-Atlantique
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Brocas, laboratoire de l’open data des petites communes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X