Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Vidéosurveillance

Partisans et détracteurs de la « vidéo » : l’analyse de Murielle Ory, sociologue

Publié le 08/04/2013 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

VideosuveillanceCameras_
Zigazou76 (Flickr)
Dans un entretien à la Gazette, Murielle Ory, sociologue à l’Université de Strasbourg, livre son analyse sur l’acceptabilité sociale de la vidéosurveillance.

Un sondage BVA de février 2013 indique que 75 % des personnes interrogées sont favorables au développement de la vidéo protection dans les centres-villes. Quelle est votre analyse ?

Il faut reconsidérer cette idée d’une acceptation généralisée ou quasi-généralisée de la population que de nombreux médias et politiques tiennent pour acquises. Cette croyance est soi-disant cautionnée scientifiquement par la conduite d’enquêtes dites « d’opinion publique » censées recueillir l’opinion de la majorité des Français et qui fournissent régulièrement des chiffres choc. On se souvient également de l’enquête réalisée par l’institut Ipsos pour le Ministère de l’Intérieur en novembre 2007 qui révélait que 78 % des personnes interrogées étaient « favorables ou très favorables au ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Partisans et détracteurs de la « vidéo » : l’analyse de Murielle Ory, sociologue

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X