Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir
Imprimer

énergie

Compteur Linky : les Français peu au courant mais bienveillants

Publié le 12/02/2013 • Mis à jour le 22/07/2013 • Par avec l'AFP • dans : Actualité club Technique, France

Imprimer

1

Commentaire

Réagir

Plus des deux tiers des Français (69 %) disent n'avoir jamais entendu parler de Linky, le futur compteur d'électricité qui permettra notamment d'effectuer les relevés à distance, mais se montrent plutôt bienveillants sur son utilité, selon un sondage publié mardi 12 février 2013.

Découvrez le club

Cet article est paru dans
Le Club Technique

 

Selon cette enquête réalisée en décembre par l’institut CSA auprès d’un échantillon de 1 029 personnes, seulement 31 % des personnes interrogées ont déjà entendu parler de ce compteur en projet depuis plusieurs années, indiquent l’Institut national de la consommation (INC) et le Médiateur national de l’énergie dans un communiqué.

Cette faible notoriété peut s’expliquer par l’éclipse d’un an qu’a subi le projet entre fin 2011 et fin 2012, c’est-à-dire entre l’annonce de son futur déploiement dans toute la France par l’ancien gouvernement Fillon, et la décision du nouveau gouvernement de relancer le dossier, entretemps enlisé.

Par ailleurs, malgré les nombreuses critiques qui entourent la gestation de ce projet de compteur « intelligent », les Français se montrent plutôt bienveillants à son égard.

Ils estiment en majorité que son installation sera « une bonne chose » (51 %), qu’elle permettra une meilleur « gestion de l’électricité pour l’environnement » (61 %) et les aidera à réaliser des économies (51 %).

4,5 milliards d’euros - Annoncé en fanfare fin 2011 par l’ex-gouvernement, l’installation de 35 millions de compteurs Linky dans tout le pays devait initialement s’étaler entre 2013 et 2018, au rythme de sept millions d’appareils par an, avec à la clé 10 000 emplois.

Mais le financement - 4,5 milliards d’euros - n’avait pas été bouclé à l’époque, et les négociations entre les collectivités locales et ERDF (filiale d’EDF à l’origine du projet) sur cette question avaient tourné court début 2012, jusqu’à ce que la ministre de l’Energie Delphine Batho se ressaisisse du dossier à l’automne dernier.

Protection des données personnelles - Des groupes de travail ont été créés en novembre pour régler les désaccords de diverse nature. Outre le problème du financement, les fonctions du compteur ont été critiquées par des associations qui estiment qu’il ne prend pas assez en compte les besoins des consommateurs.
La protection des données personnelles a également suscité certaines craintes.

Haut de page

Imprimer

1

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Mots-clés

Thèmes abordés Développement durableEnergie - air - climatEnvironnement

1 Commentaire

Ajouter un commentaire

Du plus récent / Du plus ancien

  1. 1. lector 13/02/2013, 12h18

    Surprenant! Comment peut-on se montrer bienveillant de ce que l'on ne connaît pas ? Encore un sondage qui va au delà de son objet en donnant un avis favorable pour conforter EdF qui souhaite absolument installer ces compteurs. L'insistance d'un vendeur quelqu'il soit le fait -il pour le bien du client ou pour le bien de son entreprise.?

    1. Ajouter un commentaire

        Votre e-mail ne sera pas visible

      Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.