Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • François Hollande invoque le « patriotisme » pour la réduction des dépenses publiques

François Hollande invoque le « patriotisme » pour la réduction des dépenses publiques

Publié le 08/01/2013 • Par avec l'AFP • dans : France

François Hollande a affirmé mardi 8 janvier 2013 que la réduction des dépenses publiques exigerait en 2013 de "la ténacité, de la volonté et même du patriotisme", excluant toutefois toute ressemblance avec la Révision générale des politiques publiques (RGPP) de Nicolas Sarkozy.

« Evaluer les services publics, ce n’est donc pas contester leur nécessité. C’est, au contraire, leur donner tous les moyens de leur efficacité et même de leur légitimité », a plaidé le président, prônant « la simplification », « le regroupement » des administrations et « de nouvelles relations entre l’Etat et les collectivités locales ».

Avec la MAP (modernisation de l’action publique) lancée par le gouvernement Ayrault, « pour la première fois dans son histoire, notre pays conduira une évaluation approfondie de ses grandes politiques publiques », a affirmé le chef de l’état dans ses voeux aux Corps constitués (haute fonction publique).

« Cette année, ce sont 10 milliards d’euros d’économies que nous devrons dégager sur le budget de l’Etat tout en préservant les secteurs prioritaires : l’emploi, l’école, la justice, la sécurité ». « 2013 est une année où il nous faudra faire preuve de ténacité, de volonté, et même, je vais employer le mot, de patriotisme », a-t-il prévenu.

« Il ne s’agit pas d’une RGPP » – « Entendons-nous bien. Il ne s’agit pas d’une RGPP qui a eu mauvaise presse et qui ressurgirait sous un autre nom. Il ne s’agit pas non plus d’une logique du soupçon », a-t-il dit critiquant la politique menée par son prédécesseur.Parlant d’une tendance française « à faire plutôt compliqué pour montrer que nous sommes plus intelligents que d’autres », il a déploré que notre « notre pays accumule 2.000 lois, 26.000 décrets, 16.000 pages de circulaires ».

« Toute création d’une norme nouvelle sera accompagnée de la suppression d’une autre », a-t-il promis, quitte à « une certaine obligation, coercition même ».

La simplification doit être considérée « comme une valeur positive, comme un gage de clarté, comme une condition de l’efficacité », a expliqué M. Hollande: « moins de lois, des lois plus courtes, moins bavardes, moins confuses ».

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

François Hollande invoque le « patriotisme » pour la réduction des dépenses publiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Ivan

09/01/2013 11h49

LA RGPP, la MAP, la REAT et d’autres réformes, nous voilà encore parti dans une histoire de refondation de l’administration française. Ah la spécificité française! le patriotisme : c’est quoi monsieur le Président de la République. Dois-je comprendre qu’il y a une guerre dans notre administration ? Mais je vous le concède nos codes doivent être épurés et nos modes de fonctionnements simplifiés. Malheureusement je perd encore mon temps à commenter car les réponses sont rares. Ma question est simple puisqu’il faut l’être : quand aura vraiment lieu la décentralisation ?

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X