Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Délinquance

Guyane : Quand les collectivités tentent de s’adapter à la délinquance généralisée

Publié le 28/12/2012 • Par Emilie Lopes • dans : Actu experts prévention sécurité, Retour sur expérience prévention-sécurité

Elevée, protéiforme, violente, juvénile: voici les principales caractéristiques de la délinquance en Guyane, qui ont poussé le gouvernement à mettre en place quatre zones de sécurité prioritaires. Un record pour un département d’outre-mer.

Sous les tropiques, l’atmosphère peut être parfois glaciale. La Guyane, souvent comparée à la Seine-Saint-Denis pour ses faits de violence, ne fait pas figure d’exception. Trois de ses communes, Cayenne, Matoury et Rémire-Montjoly, font partie de la liste des quinze zones de sécurité prioritaires annoncées par Manuel Valls en août dernier. Kourou s’est, depuis peu, ajouté à la liste.

Une délinquance sud-américaine – Peu de départements comptent autant de communes aujourd’hui en ZSP. Un contexte économique et social difficile explique sans aucun doute la poussée de violence. 22,3% de la population est au chômage. «Ici, la délinquance est sud-américaine. Elle se caractérise par des agressions violentes et spontanées, souvent sous la menace d’armes (blanches ou armes à feu). Par ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Guyane : Quand les collectivités tentent de s’adapter à la délinquance généralisée

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X