Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Rémunérations

Un agent de la FPT sur deux gagne moins de 1 616 euros nets par mois

Publié le 28/12/2012 • Par Agathe Vovard • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Une étude de l’Insee de décembre 2012 fait le point sur les salaires des fonctionnaires territoriaux en 2010, et révèle notamment que la moitié d’entre eux perçoit moins de 1 616 euros nets.

1 616 euros nets. C’est le salaire médian des agents de la FPT en 2010. La moitié des quelque 1,876 million de fonctionnaires territoriaux perçoit ainsi moins – et l’autre moitié plus – , cette donnée les séparant en deux parts égales.
Pour les titulaires, il s’élève à 1 679 euros, et à 1 368 pour les non titulaires (20 % de moins).

Cette étude Insee Premièreindique en outre que le salaire net moyen (1 800 euros en EQTP(1)) augmente de 1,3 % en euros courants entre 2009 et 2010, soit une baisse de 0,2 % en euros constants (qui tient compte de l’inflation) – plus précisément, il augmente de 0,4 % pour les titulaires et baisse de 1,9 pour les contractuels.
La baisse du pouvoir d’achat apparaît donc comme réelle.

Les jeunes particulièrement touchés – Par ailleurs , le salaire net moyen des non-titulaires diminue particulièrement pour les moins de 30 ans (- 3,6 %).
Alors même que la part de ces derniers s’est accrue en raison du recours aux contrats aidés.

Le salaire moyen évolue aussi différemment selon le niveau de collectivité. Il diminue surtout dans les EPCI (– 0,9 %). « Cette baisse s’explique notamment par la diminution des salaires des non-titulaires (– 3,2 %) dont la proportion a augmenté de 2 points entre 2009 et 2010 », précise l’étude.

En baisse dans les EPCI, en hausse dans les régions – Il progresse en revanche de 1,8 % dans les régions où les salaires des contractuels ont nettement augmenté (+ 4,3 %). Une hausse probablement due « à une légère modification de la structure des emplois de non-titulaires où l’on compte un peu moins d’employés et d’ouvriers et un peu plus de cadres » selon l’étude.

L’Insee examine aussi l’évolution des salaires des agents qui ne changent pas d’employeur entre 2009 et 2010. La hausse est de 1 % en euros constants.
C’est la filière incendie et secours qui enregistre l’augmentation la plus importante (+ 2,1 %).
Et dans le bas du classement figurent les filières sociale (+ 0,4 %) et médicosociale (+ 0,5 %).

45,5 % ont une connu une hausse inférieure à l’inflation – Enfin, si « promotions et titularisations dynamisent les salaires », comme le souligne l’Insee, 45,5 % des personnes qui ne changent pas d’employeur entre 2009 et 2010 ont perçu une hausse de salaire… inférieure à l’inflation.

Une journée d’action est prévue le 31 janvier à l’appel de plusieurs syndicats, notamment sur la question des rémunérations…

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Notes

Note 01 Le salaire en équivalent temps plein (EQTP) annualisé est calculé à partir de tous les postes de travail des salariés (y compris les postes à temps partiel). Chaque poste est pris en compte au prorata de son volume horaire de travail rapporté à celui d'un poste à temps complet occupé toute l'année. Par exemple, un salarié ayant occupé un poste durant six mois à 80 % et ayant perçu 10 000 euros compte pour 0,4 (=0,5*0,8) en EQTP rémunéré 25 000 euros par an. Retour au texte

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un agent de la FPT sur deux gagne moins de 1 616 euros nets par mois

Votre e-mail ne sera pas publié

Agent Teritorial Girondin

29/12/2012 07h45

Ouf grâce à cette étute Marylise Lebranchu va pouvoir faire en sorte de ne pas augmenter le point d’indice gélé depuis 2010 car les études datent de 2010 et proposer éventuellement un deuxieme et pourquoi pas un troisième jour de carence !!!
Quand les petits salaires essaient de sauver leur peau ils oublient les combats. Alors lors du prochain quinquennat la droite n’aura plus qu’à gérer la stratégie mise en place par une gauche SOCIALE enfin sociale juste pour les élus pas pour les travailleurs.

Garde Environnement

24/01/2013 08h48

Bjr,
En travaillant les nuits et les W-E (2/4) je n’atteins même pas cette somme de 1616€ primes comprises.
Quand nos politocards nous mettent en exergue par rapport au privé, c’est de l’esbrouffe car eux les élus ils se gavent avec nos impôts.
Un Chirac ou un Sarkozy c’est plus de 20.000 euros/mois quelle honte!!!
On voit pourquoi ils continuent après l’age de la retraite!
@+

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X