Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Réquisitions : 124 adresses de bâtiments vacants identifiées en Ile-de-France

Publié le 21/12/2012 • Par avec l'AFP • dans : Régions

Cent vingt-quatre adresses de bâtiments vacants susceptibles d'être réquisitionnés ont été identifiées en Ile-de-France, a indiqué jeudi 20 décembre 2012 le préfet de région, Daniel Canepa, précisant que la totalité des locaux ne serait pas réquisitionnée.

Hors Paris, « 80 adresses ont été identifiées » en fonction de la durée d’ancienneté de vacance des logements, « à partir des fichiers fournis par la Direction régionale des finances publiques », a expliqué M. Canepa.

Dans la capitale, « 44 adresses de bâtiments », représentant 30 propriétaires (tous étant des personnes morales), ont été identifiées.

Le préfet a précisé la procédure en cours. « On écrit aux propriétaires de ces immeubles pour procéder à une visite » et, si le propriétaire est d’accord, la visite est réalisée par « des fonctionnaires assermentés », a détaillé M. Canepa. Si le propriétaire n’est pas d’accord, « il faut qu’on saisisse le tribunal pour que celui-ci donne l’autorisation de pénétrer pour visiter les lieux », a-t-il ajouté.

A Paris, qui est « un peu plus en avance au niveau de la procédure », des lettres ont été envoyés aux 30 propriétaires le 5 décembre pour demander à visiter les locaux. « Dix-neuf propriétaires correspondant à 28 adresses se sont manifestés. Cinq visites ont déjà eu lieu, six visites sont programmées », a-t-il indiqué.

Vingt agents de la DRIHL (Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement) ont été assermentés le 7 décembre par le tribunal de Paris et « vont pouvoir faire les procès-verbaux de visites », a-t-il précisé.

« On n’aura pas la totalité des locaux » identifiés, a insisté le préfet, soulignant que, parfois, lors des visites, « on a des surprises, on n’a pas toujours des bonnes choses », avec des bâtiments qui nécessitent trop de travaux pour les mettre aux normes de sécurité.

M. Canepa a estimé qu’il y aurait « des premiers résultats » en février. Si ces résultats sont retardés jusqu’en avril, « cela ne sera pas gênant » car cela permettra alors de répondre à la demande du Premier ministre de ne pas remettre de sans-abri à la rue à la fin de le plan hivernal, a souligné le préfet.

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réquisitions : 124 adresses de bâtiments vacants identifiées en Ile-de-France

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X