Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé publique

Basse-Normandie. 35 défibrillateurs automatiques à Caen

Publié le 04/04/2007 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Régions

La ville de Caen (114 068 hab.) veut apporter une réponse de santé publique aux préconisations des cardiologues : 35 défibrillateurs seront prochainement installés en «libre service». Placés dans des lieux publics stratégiques, ils permettront d’intervenir dans les minutes qui suivent un arrêt cardiaque, «pour améliorer les chances de survie et éviter de graves conséquences neurologiques». «La ville de Caen serait ainsi la première grande ville de France à être pourvue de ces appareils sur l’ensemble de son territoire», avance Brigitte Le Brethon, maire de Caen et député du Calvados. «Grâce à un large partenariat débouchant sur le don de quinze appareils (10 offerts par la caisse d’assurance maladie des professions libérales et 5 par l’association Cardiologie à la portée de tous), la ville de Caen pourrait s’équiper de 20 défibrillateurs automatiques supplémentaires. Dans le cadre d’une vaste campagne de communication, le Cargo, l’hippodrome, le Zénith, le Mémorial, les hôtels, les centres commerciaux, les agences bancaires… viendraient compléter les premiers dons et les acquisitions de la ville et rendre ainsi le dispositif totalement opérationnel», précise la municipalité. Le coût de chaque défibrillateur est estimé à 2000 euros. Installés dans des armoires murales, reliés par téléphone à la police municipale, les appareils pourront être utilisés par tous, en suivant les indications dictées par l’appareil. Des campagnes de sensibilisation et de formation aux premiers secours viendront compléter ces installations.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Basse-Normandie. 35 défibrillateurs automatiques à Caen

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X