Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Rénovation de la vie publique

Les directeurs de cabinet PS veulent rester éligibles

Publié le 06/12/2012 • Par avec l'AFP Romain Mazon • dans : France

La proposition du sénateur PRG Jacques Mézard d'ajouter les membres de cabinets des exécutifs locaux à la liste des personnes inéligibles est "inconstitutionnelle, illégitime et inappropriée", a jugé jeudi 6 décembre Dircab, l’association des directeurs de cabinet des collectivités locales à direction socialiste et républicaine.

« Votre proposition de loi est, permettez-moi de le souligner, inconstitutionnelle, illégitime et inappropriée », écrit dans une lettre à M. Mézard le président de l’Association des directeurs de cabinet des collectivités locales à direction socialiste, Roger Molkou, en lui demandant de « reconsidérer » sa proposition.
Compte tenu des dates annoncées pour les municipales et les cantonales/régionales, « sauf à prévoir une application de cette disposition aux élections locales de 2021 et de 2022, la rétroactivité de votre texte sur 3 ans est donc inconstitutionnelle », relève Roger Molkou.

M. Mézard, président du groupe RDSE (à majorité PRG) au Sénat, a annoncé mercredi 5 décembre devant l’Association des journalistes parlementaires qu’il déposerait une proposition de loi pour que les membres de cabinets des exécutifs locaux soient inéligibles pendant trois ans, comme le sont actuellement certains hauts fonctionnaires comme les préfets.

Le texte de M. Mézard concerne l’ensemble des collaborateurs de maires et de présidents d’intercommunalité, de conseil général ou de région. Ces personnes seraient inéligibles dans le ressort où elles ont exercé leurs fonctions. Les collaborateurs parlementaires seraient également concernés, ainsi que ceux des députés européens.

Des incohérences ? – « On nous dit qu’avec le non-cumul des mandats, c’est un renouvellement de la démocratie », avait dit M. Mézard. « Or, ce n’est pas un renouvellement de la démocratie que de remplacer des gens élus sur le terrain par nos concitoyens par des gens qui sont élus par des militants à la proportionnelle et qui sont pour l’essentiel des professionnels de la politique », avait-il jugé.
Il avait donné l’exemple de la dernière élection sénatoriale partielle, dimanche dans la Nièvre, remportée par l’ancienne directrice de cabinet du président du conseil général du département, la socialiste Anne Emery-Dumas.

Mais Dircab s’amuse presque des incohérences du sénateur « partisan du cumul des mandats pour les sénateurs entre un mandat parlementaire et un mandat au sein d’un exécutif local ». Dès lors, la proposition de loi viserait aussi les nombreux élus de petits territoires qui cumulent leurs mandats avec une activité professionnelle, comme celles de collaborateurs d’élus.

L’association relève que le texte ajouterait une « punition » de plus aux collaborateurs de cabinet, au « statut précaire » : « S’ils ne sont pas bons à être élus, comment pourraient-ils être vos assistants ? », conclut Roger Molkou, demandant à Jacques Mézard de « reconsidérer » sa proposition de loi.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les directeurs de cabinet PS veulent rester éligibles

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X