Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Ile-de-France. Vers la fin des régularisations et le relogement des anciens occupants du gymnase de Cachan

Logement

Ile-de-France. Vers la fin des régularisations et le relogement des anciens occupants du gymnase de Cachan

Publié le 06/04/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Les anciens occupants du gymnase Belle-Image de Cachan (Val-de-Marne), qui étaient en situation irrégulière, ont été régularisés dans leur très grande majorité tandis que les relogements se poursuivent, près de six mois après l’évacuation du gymnase en octobre 2006.
230 régularisations, sur les 239 dossiers examinés, ont été effectuées selon le ministère de l’Intérieur. Neuf ont été refusés en raison de « situations juridiques nouées », a-t-on ajouté de même source.
« On arrive à la fin du processus », souligne SOS Racisme car « il ne reste plus beaucoup de personnes en situation irrégulière ».
Le processus de régularisation avait débuté en décembre 2006. Les personnes régularisées ont reçu un récépissé de demande de carte de séjour valable trois mois avant le retrait d’un titre de séjour d’un an. Elles ont signé un contrat d’accueil et d’intégration, comme le veut la loi du 24 juillet 2006, et elle devront « montrer leur volonté de s’intégrer » au terme de leur titre de séjour, selon le ministère de l’Intérieur.
« La lutte a porté ses fruits. Maintenant, notre priorité est de trouver du travail », explique Fidèle Nitiéma, un délégué des ex-squatteurs, qui a été régularisé.
« La lutte a payé », a estimé le 6 avril dans un communiqué le Dal (Droit au logement) qui a soutenu, tout au long de leur lutte, les squatteurs de Cachan. « C’est également une défaite en rase campagne du ministre de l’Intérieur qui a été contraint au final de céder devant la détermination des expulsés », a-t-il ajouté.
Le ministère a précisé que 201 personnes en situation régulière, soit 79 familles, ont été relogées dans le parc social par le Groupement d’intérêt public (GIP) Habitat. 230 attendent d’être relogées.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Vers la fin des régularisations et le relogement des anciens occupants du gymnase de Cachan

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X