Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Médiation sociale

L’Acsé tire le portrait des adultes-relais

Publié le 06/12/2012 • Par Pascal Weil • dans : Actu experts prévention sécurité

Pour la deuxième année consécutive, l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé) publie les résultats de l’enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais, ces médiateurs chargés d’améliorer les rapports sociaux dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Principaux enseignements : ils interviennent très largement dans les domaines de l’accès au droit, de la médiation scolaire et de celle dans le champ de la prévention. Employés principalement par des associations, leurs actions quotidiennes touchent directement les habitants.

A quoi servent les adultes-relais ? Telle est en substance la question à laquelle tente de répondre cette enquête annuelle 2012 de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé) qui y présente le périmètre d’intervention des adultes-relais, programme qu’elle a lancé en 2000, et qu’elle finance au titre du lien social, de la citoyenneté et de la participation à la vie publique. Une façon, comme le précise l’étude : « d’améliorer la lisibilité de ces programmes, de rendre compte de manière détaillée de l’utilisation des fonds alloués par l’Acsé, de contribuer à la réflexion sur les orientations à donner à ses programmes d’intervention ». Un programme dont les dépenses s’élevaient en 2011 à près de 73 millions d’euros ; des crédits sensiblement identiques pour ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Acsé tire le portrait des adultes-relais

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X