Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Grand âge. Les candidats bottent en touche sur la question du vieillissement

Publié le 12/04/2007 • Par Marie Bidault • dans : France

Regroupés au sein du collectif «une société pour tous les âges», vingt-cinq organismes et fédérations représentant des retraités, leurs familles, ainsi que des professionnels du secteur gérontologique ont interpelé les candidats à l’élection présidentielle sur les thèmes du vieillissement de la population, de la place des citoyens âgés, de l’accessibilité de la cité, des services offerts, du financement d’une politique globale.
Six candidats sur 12 (François Bayrou, Olivier Besancenot, Marie-Georges Buffet, Arlette Laguiller, Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy) leur ont adressé des réponses plus ou moins longues, tenant plus ou moins compte des questions posées.
«Pour plusieurs candidats la réponse en matière de financement passe par le plein emploi. Personne ne donne une réponse claire sur de nouvelles sources de financement. Les candidats annoncent une réflexion, une conférence nationale sur le sujet», note Annie de Vivie, présidente de Agevillage et porte-parole du collectif. «Il semble que l’on s’oriente plutôt vers un système de sécurité sociale sans distinction d’âge ou de catégorie professionnelle. On peut imaginer une 5ème branche ‘soins prolongés’ qui couvrirait les soins et les aides à vivre de toutes les personnes (handicapées, âgées dépendantes) en ayant besoin», note Geneviève Laroque, présidente de la Fondation nationale de gérontologie, pour qui «ce serait un projet de rupture du mur séparant le sanitaire du social et du mur des générations». La question de son mode de financement reste entière.

Le collectif dispose d’un blog sur lequel vous retrouverez leurs questions et les réponses des candidats.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grand âge. Les candidats bottent en touche sur la question du vieillissement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X