Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Commande publique

La ville de Châlons-en-Champagne renonce au PPP pour la rénovation de son éclairage public

Publié le 04/12/2012 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Un contexte économique incertain, une durée et un montant d’engagement financier excessifs, l’absence des banques aux côtés des entreprises candidates : toutes ces raisons ont motivé l’abandon de la procédure de partenariat public privé pour la rénovation de l'éclairage public à Châlons.

La décision a été prise en octobre 2012 et évoquée lors du conseil municipal du 23 novembre. La ville de Châlons-en-Champagne (50 000 habitants) a décidé de ne pas recourir à un contrat de partenariat public-privé pour la modernisation de son éclairage public, dont 50 % au moins est à renouveler. Le dispositif qui portait sur un montant de 49 millions d’euros sur vingt ans, avait pourtant été validé en début d’année par la Mission d’appui aux partenariats public-privé. Ce montage juridique apparaissait alors comme le mieux adapté à la « complexité technique et financière » du projet.

Frédérique Schultess, l’adjointe au maire en charge du dossier, avance plusieurs explications pour justifier le revirement municipal. « La commune n’a pas souhaité s’engager sur un dossier aussi lourd et pour une durée aussi longue, alors que nous n’avons pas de certitude sur le niveau de dotations de l’Etat dans les années à venir. »

Parc des expositions- Outre ce manque de visibilité, la commune a été échaudée par l’absence de partenaires bancaires auprès des trois candidats au dialogue compétitif. Soucieuse de « maîtriser au mieux ses dépenses » selon l’élue châlonnaise, la ville a également reculé devant la perspective d’avoir deux PPP à gérer en même temps. Son parc des expositions vient en effet d’être reconstruit sous ce régime, avec un contrat étalé sur trente ans pour un montant de 59 millions d’euros.

Economies d’énergie- La préfecture marnaise ne renonce pas pour autant à moderniser son éclairage public. Un million d’euros y sera consacré l’an prochain, à comparer aux 12 millions d’euros qui auraient dû être déboursés au cours des trois premières années. « Nous allons sans doute revenir à une formule plus classique en termes d’investissement et de maintenance à l’issue du contrat avec notre prestataire en juin prochain », indique Frédérique Schultess. L’adjointe au maire souligne que l’état des lieux réalisé pour les besoins du PPP inspirera l’Agenda 21 de la commune sous l’angle des économies d’énergie.

Le PPP châlonnais tel qu’il avait été prévu incluait la communauté d’agglomération. Il englobait la signalisation tricolore, la réfection du câblage souterrain, l’installation de bornes de service (défibrillateurs et recharges pour véhicules électriques), la mise en lumière du patrimoine et les illuminations de Noël.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville de Châlons-en-Champagne renonce au PPP pour la rénovation de son éclairage public

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X