Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

PLFR 2012

Emprunts toxiques : 50 millions pour quoi faire ?

Publié le 04/12/2012 • Par Raphaël Richard • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_25747192_XS
z576 - Fotolia.com
Le gouvernement est à l'origine d'un amendement au 3e projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2012 qui créé un fonds de soutien de 50 millions d'euros à destination des collectivités locales ayant souscrit des emprunts structurés risqués. La Fédération des villes moyennes (FVM) appelle de son côté, le 4 décembre, les collectivités a assigner les banques.

Depuis le discours du ministère de l’Economie Pierre Moscovici le 8 novembre à Dijon, le gouvernement affiche sa volonté d’agir pour aider les collectivités locales empêtrées dans leurs emprunts dits « toxiques ». Le PLFR présenté le 14 novembre 2012 en Conseil des ministres prévoyait le déblocage d’une somme de 25 millions d’euros en direction des acteurs locaux en difficulté.
Finalement, un fonds de soutien de 50 millions d’euros pourrait voir le jour. Il aurait pour « vocation d’apporter une aide financière aux collectivités particulièrement fragiles qui n’auraient la possibilité de financer seules le coût de sortie ou de réduction du risque de leurs emprunts structurés les plus ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emprunts toxiques : 50 millions pour quoi faire ?

Votre e-mail ne sera pas publié

dubitatif

04/12/2012 05h18

Affecter les fonds d’épargne, issus de la collecte du Livret A, pour payer des emprunts mal négociés et mal vendus par des apprentis sorciers, ce n’est pas immoral ?

topless2012

05/12/2012 09h01

Je suis d’accord avec dubitatif, il serait peut être intéressant ;
1) de former sérieusement à la gestion les sciences po qui finissent AT aux finances,
2) d’arrêter de faire payer les usagers et les entreprises (TVA, impôts..) « pour que les collectivités aient de nouveau la capacité d’investir » Mais surtout pas, apprenez à gérer, à dépenser moins.

Philippe Laurent

06/12/2012 04h41

Cette « initiative » de faire participer toutes les collectivités à un fonds de soutien à celles qui ont souscrit des emprunts toxiques (et qui en paient aujourd’hui le prix après en voir profité, il ne faut pas l’oublier …) est un scandale. Il déresponsabilise les élus et pénalise ceux qui ont choisi de ne pas succomber à la tentation de taux manifestement trop bas. C’est totalement inacceptable. Le gouvernement et une bonne partie du Parlement méprisent les élus locaux. Cela augure mal de la suite : projet de loi, pacte de « confiance », etc…

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X