En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Décentralisation

Acte III : des garanties demandées pour les agents

Publié le • Par • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

0

Commentaire

Réagir

Alors que des réunions bilatérales ont lieu dans la semaine du 26 au 30 novembre entre la ministre de la Fonction publique et les organisations syndicales de fonctionnaires, une réunion s'est tenue mardi 27 au CSFPT pour influer sur le futur projet de loi.

Découvrez le club

Cet article est paru dans
Le Club Ressources Humaines

 

Marylise Lebranchu et Jean-Marc Ayrault avait annoncé lors de la Conférence sociale, début juillet, leur intention de consulter les organisations syndicales de la fonction publique sur le prochain acte de décentralisation.
Outre le fait que la ministre reçoit des délégations d’organisations syndicales de la fonction publique sur ce thème cette semaine, un groupe de travail s’est réuni mardi 27 novembre, sous l’égide du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, afin de formuler des propositions pour les personnels soumis à de futurs transferts de compétences et mutualisations.

Examen des propositions les 11 et 20 décembre - « Nous souhaitons la consultation systématique des comités techniques concernés par les rationalisations de la carte intercommunale, et éventuellement des commissions administratives paritaires », précise Johann Laurency, secrétaire fédéral FO service publics et de santé qui, outre la portabilité de l’action et de la protection sociale complémentaire, souscrit, comme la Fnact CFTC, à une proposition de l’Interco-CFDT d’un congé formation pour d’éventuelles requalifications. « Il s’agirait d’une boite à outils s’imposant à l’employeur afin que l’agent ait tous les moyens d’aborder ses nouvelles missions », précise Jean-Claude Lenay pour la CFDT.

La CGT suggère en outre que tous les personnels concernés par des mutualisations et transferts en soient informés personnellement. Ces propositions seront finalisées le 11 décembre avant d’être présentées à l’Assemblée plénière du CSFPT le 20 décembre. Elles devraient alimenter les amendements du futur projet de loi de décentralisation.

Haut de page

Cet article est en relation avec

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Cars « Macron » : les 100 kilomètres de la discorde

Le succès de la libéralisation des autocars longue distance en France se confirme de jouren jour. Mais les régions craignent toujours une concurrence massive sur les trains express régionaux (TER). Pour limiter les dégâts, certaines d’entre elles comptent bien ...

Nicolas Sansu, député-maire de Vierzon et rapporteur de la commission d'enquête

Baisse des dotations : ce que dit le rapport parlementaire censuré

Le député Nicolas Sansu, rapporteur de la commission d'enquête parlementaire sur l’impact de la baisse des dotations, a publié sur son site la très grande partie de son rapport rejeté par la commission en décembre. Il apporte peu d’éléments nouveaux sur le ...

Déontologie de la sécurité : hausse des réclamations en 2015 sauf pour les polices municipales

Dans son rapport annuel 2015, présenté le 4 février, le Défenseur des droits a fait état d’une nouvelle augmentation des réclamations visant les forces de l’ordre, mais d'un léger retrait en ce qui concerne les policiers municipaux. Appelant à lutter contre ...

Temps de travail : en finir avec l’image d’épinal du fonctionnaire qui ne travaille pas assez

Les organisations syndicales auditionnées par la mission confiée à Philippe Laurent sur le temps de travail dans la fonction publique raisonnent en organisation plutôt qu’en durée du travail. Du rapport qui sera rendu courant mars 2016, elles espèrent qu’il ...

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés DécentralisationFonction publique

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.