Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Aquitaine. Un pacte de gestion pour l’aéroport de Bergerac

Publié le 20/04/2007 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

En attendant que le syndicat mixte d’Air Dordogne (SMAD), le nouvel outil de gestion de l’aéroport Roumanières de Bergerac, soit opérationnel en juillet, les différents partenaires ont signé le 19 avril un pacte de gestion. Au-delà des dispositions statutaires, la chambre de commerce et d’industrie de la Dordogne, les villes de Bergerac et de Périgueux, et le conseil général de la Dordogne conviennent de plafonner leurs contributions publiques. Ils considèrent ainsi que leurs participations aux dépenses de promotion et au déficit de gestion du SMAD ne doivent pas dépasser un montant global d’1,2 million d’euros par an.
Les partenaires s’engagent également à trouver une solution concernant les dépenses de promotion conformément à la réglementation communautaire, qui impose le respect des règles de non-discrimination.
Principal promoteur de l’aéroport de Roumanières, en plein essor avec les vols low-costs pour la Grande-Bretagne (16 400 passagers en 2001 contre près de 300 000 aujourd’hui), le député-maire de Bergerac Daniel Garrigue a milité pour la modification des statuts du SMAD. Il proposait ainsi de relancer la structure, tombée en désuétude à la suite de la fermeture de la ligne Paris-Périgueux en mars 2005. La réforme des statuts du SMAD et le montant de la répartition ont été validés fin 2006 : 49% pour Bergerac, 30% pour le conseil général de la Dordogne, 20% pour la chambre de commerce et d’industrie (CCI), 1% pour Périgueux.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Aquitaine. Un pacte de gestion pour l’aéroport de Bergerac

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X