Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Champagne-Ardenne. Machines à voter : le PS dénonce un écart de 48 voix dans un bureau de vote

Publié le 24/04/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

A Reims, « il y a eu, dans de nombreux bureaux, un décalage entre le nombre de votants et le nombre de votes exprimés. Par exemple, dans le bureau numéro 10, il manquait 48 suffrages qui n’ont pas été comptabilisés », a indiqué, le 23 avril, le premier secrétaire fédéral (PS) de la Marne, Jacques Meyer. Selon lui, 830 personnes ont émargé, et non 782, comme cela a été enregistré par la machine. Aussi, le parti socialiste demande-t-il le retour au vote papier pour le second tour de la présidentielle.
L’adjoint au maire (Divers Droite) chargé des élections, Roger Vache, reconnaît qu’ «il y a eu une erreur dans les signatures. Je peux vous certifier que ce n’est pas un dysfonctionnement de la machine à voter. On va vérifier. »
Le représentant PS affirme également qu’un technicien est sorti du bureau 110 avec la carte mémoire d’une machine, à la suite d’une panne d’imprimante, sans que le président ou les assesseurs ne s’en préoccupent.
« Ce sont des incidents qui ne sont pas importants », minimise l’adjoint, en précisant qu’ils figurent sur le procès-verbal.
Le PS a relevé des dysfonctionnements dans plusieurs bureaux parmi les 94 de Reims, où les 10 0228 inscrits devaient tous voter avec des machines.
« En tant que représentant départemental de Ségolène Royal, je vais écrire au maire de Reims, en lui demandant de revenir à un vote papier traditionnel dès le deuxième tour », a indiqué Jacques Meyer.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Champagne-Ardenne. Machines à voter : le PS dénonce un écart de 48 voix dans un bureau de vote

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X