Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Midi-Pyrénées. La préfecture et la mairie de Toulouse font une offre aux Don Quichotte

Publié le 24/04/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le 2 mai, les Enfants de Don Quichotte devront avoir quitté leur campement du centre-ville de Toulouse, ont indiqué, le 24 avril à l’issue d’une réunion, les sans-domicile, la préfecture et la mairie. Ceux-ci précisent que des nuits à l’hôtel et des habitations modulaires (des préfabriqués aménagés en dortoir), près d’un restaurant social, ainsi que des locaux d’associations humanitaires ont été proposés.
« Si cette (…) proposition est rejetée par les intéressés et que le campement n’est pas levé à compter du 2 mai 2007, le maire de Toulouse saisira en référé le tribunal de grande instance afin de demander la libération du domaine public », annoncent les autorités. Et d’ajouter : « Si l’autorité judiciaire se prononce en ce sens, le concours de la force publique sera accordé et mis en oeuvre sans délai, dans le cas où les intéressés n’auraient pas alors quitté volontairement les lieux. »
Installés depuis le 2 janvier près du monument aux morts, les Don Quichotte ont décidé d’aller visiter, le 24 avril après-midi, les préfabriqués, pouvant accueillir une quinzaine de personnes, avant de prendre une décision.
Selon les autorités, 34 situations individuelles ont été traitées et 17 « sont en cours d’orientation ». Les Enfants de Don Quichotte estiment, pour leur part, qu’aucune solution n’a encore été trouvée pour huit personnes.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Midi-Pyrénées. La préfecture et la mairie de Toulouse font une offre aux Don Quichotte

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X