Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Les parcs régionaux pressent l’Etat d’agir pour sauver le parc de Camargue

Publié le 24/04/2007 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Le président de la Fédération nationale des parcs naturels régionaux de France, Jean-Louis Joseph, a appelé le 20 avril l’Etat à agir rapidement pour résoudre la situation difficile du parc régional de Camargue actuellement privé d’organisme de gestion.
« Aujourd’hui un parc naturel régional qui protège un environnement exceptionnel est sans organisme de gestion et ne peut pas mettre en oeuvre son programme d’action. Il risque même d’être déclassé. Nous demandons à l’Etat de doter le parc d’un syndicat mixte pour le gérer, comme dans les 44 autres parcs régionaux de France », a déclaré Jean-Louis Joseph à l’issue d’une rencontre avec le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’azur (PACA), Christian Frémont.
Jean-Louis Joseph qui est également président du parc naturel régional du Luberon ainsi que quatre de ses homologues du Sud-Est de la France étaient venus rencontrer le préfet pour « trouver une solution » après une décision du Conseil d’Etat, le 19 février, qui a annulé l’existence de la structure de gestion du parc à la suite d’une plainte d’un grand propriétaire terrien de Camargue.
Le préfet s’est dit « déterminé » à faire avancer ce dossier, même si le prochain gouvernement ne devrait être opérationnel qu’au début juillet, selon Jean-Louis Joseph.
Entretemps, la Fédération des parcs régionaux, les responsables du parc de Camargue et les services de l’écologie devraient plancher sur la nouvelle structure de gestion. « Les éleveurs, riziculteurs et autres acteurs associatifs présents en Camargue devront être associés au syndicat mixte », a estimé Jean-Louis Joseph.
Selon lui, les 37 employés du parc qui s’inquiétaient de l’avenir en raison des incertitudes juridiques, devraient être assurés de toucher leur salaire au moins jusqu’à la fin de l’année.
Enchâssé entre les deux bras du Rhône et la mer Méditerranée, le parc de Camargue est une zone humide naturelle d’intérêt international où nichent quelque 370 espèces d’oiseaux dont des flamants roses.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les parcs régionaux pressent l’Etat d’agir pour sauver le parc de Camargue

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X