Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Paca. La villa tropézienne de Christian Millau bientôt rasée car illicite

Publié le 24/04/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le critique gastronomique Christian Millau a entrepris de faire démolir sa villa tropézienne de 200 mètres carré construite sans permis, conformément à un arrêt de la Cour de cassation datant de juillet 2004, a-t-on appris le 24 avril auprès de la mairie de Saint-Tropez (Var).
Le service d’urbanisme de la mairie a indiqué avoir été informé le 20 avril du début des travaux, confirmant une information parue dans le quotidien Var-Matin.
La Cour de cassation avait confirmé le 8 juillet 2004 l’arrêt de la cour d’appel d’Aix-en-Provence de mai 2003 condamnant Christian Dubois, plus connu sous son pseudonyme de Millau, à démolir sa villa et à payer 150.000 euros d’amende. Le critique gastronomique avait six mois pour exécuter la décision.
Il bénéficiait d’un permis pour la construction sur la commune d’une villa à étage, construite en 1988 et 1989, mais il avait entre-temps opté pour un plain-pied, sans déposer de permis modificatif.
En première instance, en juin 2002, le tribunal correctionnel de Draguignan avait relaxé l’écrivain-journaliste, invoquant la prescription, ce que la cour d’appel d’Aix-en-Provence avait contesté, estimant que la villa n’était toujours pas achevée en 1995 puisqu’elle n’était pas raccordée au réseau d’assainissement.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Paca. La villa tropézienne de Christian Millau bientôt rasée car illicite

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X