Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Une étude pointe du doigt le foncier pour expliquer la crise du logement

Publié le 25/04/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Le foncier, matière première nécessaire à toute construction de logement neuf, est le « maillon faible » de la crise du logement, selon une étude du Syndicat national des professionnels de l’aménagement et du lotissement (SNAL) publiée le 25 avril.
La crise du logement ne pourra être résolue que « si une véritable politique foncière est adoptée par les pouvoirs publics » et « l’objectif de 500.000 logements par an ne pourra être atteint qu’à condition de libérer du foncier supplémentaire et de relancer les opérations d’aménagement », selon cette étude.
« Cet objectif est réalisable », affirme le SNAL, car « la France est l’un des pays européens les moins denses et chaque année les pouvoirs publics libèrent trois à quatre fois plus de foncier pour l’activité que pour le logement ».
La question foncière relève avant tout « d’une décision politique », insiste le syndicat, qui déplore que « les collectivités locales mènent une politique de ?foncier rare' ».
« Les candidats se sont contentés d’adresser au SNAL un courrier dans lequel ils dénoncent la crise du logement et exposent leur programme, sans aucune mesure concrète sur l’urbanisme et sur le foncier », déplore Dominique de Lavenère, président du syndicat.
Pour résoudre la crise, le SNAL propose notamment de « transférer la compétence urbanisme aux intercommunalités », de « simplifier le droit de l’urbanisme » et de « mettre en place un outil statistique au niveau national pour suivre l’évolution du foncier ».
Le SNAL est l’unique organisation professionnelle représentant les entreprises privées d’aménagement et de lotissement.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une étude pointe du doigt le foncier pour expliquer la crise du logement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X