Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Paca. Le campement Don quichotte de Marseille évacué par la police

Publié le 02/05/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le campement des enfants de Don Quichotte, installé à Marseille, porte d’Aix, depuis le 29 décembre, a été évacué par les forces de l’ordre le 2 mai, a annoncé la préfecture des Bouches-du-Rhône dans un communiqué. « Des solutions d’hébergement d’urgence ont été proposées aux personnes encore présentes sur ce camp », a-t-on ajouté de même source, tandis que les services de la ville de Marseille ont nettoyé les lieux.
Un accord était intervenu il y a dix jours entre l’association et les pouvoirs publics pour permettre le relogement en hôtel de dix personnes se réclamant du mouvement de « Don Quichotte », en attendant des solutions durables, ont précisé la préfecture et l’association.
A la suite de leur départ, « le camp était devenu dangereux » reconnaît l’association. Il a été « occupé par des personnes n’appartenant à aucun mouvement mais qui mettaient en danger la sécurité publique et la salubrité du lieu », a souligné la préfecture.
En particulier, « un incendie qui aurait pu avoir des conséquences tragiques » a été volontairement déclenché dans la nuit du 28 au 29 avril à dimanche, a indiqué la préfecture.
En revanche, à Aix en-Provence (Bouches-du-Rhône), une quinzaine de personnes occupent toujours le campement installé place Jeanne d’Arc, malgré les actions en justice intentées par la mairie. « Avec le beau temps, les gens commencent à partir mais le problème de la misère n’est pas réglé pour autant, a déclaré leur porte-parole, Jean-Michel Dubuisson, en précisant qu’une rencontre était prévue en préfecture le 3 mai.
A Nice, la vingtaine de SDF qui avaient investi une plage en contrebas de la Promenade des Anglais ont quitté les lieux sans incident le 22 avril, après une décision de justice.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Paca. Le campement Don quichotte de Marseille évacué par la police

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X