Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé publique

Rhône-Alpes. La région charge la Criirad de contrôler la radioactivité

Publié le 04/05/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

La région Rhône-Alpes a voté le 4 mai une convention la liant avec la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad) afin que l’association contrôle la radioactivité dans sa zone, a-t-on appris auprès des Verts.
Selon le groupe Verts à l’assemblée régionale, c’est la première fois qu’une telle convention, qui prévoit le contrôle de la radioactivité par l’installation de balises sur l’ensemble d’un territoire régional, est signée en France.
Dans le cadre du plan régional pour la qualité de l’air, la Criirad devra s’occuper de la « caractérisation de l’état radiologique de l’environnement, du contrôle de la radioactivité par l’installation de balises », aussi bien que de « la formation et l’information » des professionnels et des citoyens, selon le communiqué des Verts.
« C’est un acte fort dont les Verts se félicitent à quelques jours de la commémoration de la catastrophe de Tchernobyl », souligne le communiqué.
La Criirad, basée à Valence, a été créée en mai 1986, au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl, par un groupe de citoyens mécontents des informations officielles distillées sur les conséquences des retombées.
Avec 12 salariés et près de 4.000 adhérents, la Criirad réalise des expertises sur les pollutions dues au nucléaire civil, mais aussi médical ou naturel pour le compte d’associations, de collectivités locales, de particuliers ou d’entreprises.
L’association suit également de près l’instruction menée depuis 2001 sur le passage du nuage de Tchernobyl au dessus de la France : la Criirad est partie civile dans le dossier avec l’Association française des malades de la thyroïde (AFMT) et une cinquantaine de malades.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. La région charge la Criirad de contrôler la radioactivité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X