Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Rhône-Alpes. Au coeur de Lyon, un parc urbain sur les berges du fleuve

Publié le 09/05/2007 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Dix hectares végétalisés, sur cinq kilomètres de berges dans le centre-ville de Lyon : inauguré le 9 mai, cet aménagement a entraîné la suppression de 2 000 places de stationnement sur les bas-ports, au profit de la « reconquête » des berges du fleuve, transformées en un vaste parc urbain. Coût : 44 millions d’euros, financés par le Grand Lyon (32 millions), la ville (6,3 millions) et la région (5,7 millions).
Sur cinq kilomètres, huit séquences paysagères correspondent aux caractéristiques du fleuve et aux usages de proximité. Végétation sauvage aux extrémités et, dans la partie centrale, alternance des fonctions domestiques et ludiques : prairie aux ébats, terrasses en gradins, estacade, port, aires de sport, galerie botaniques. Le tout, sillonné d’allées promenades et traversé par une piste cyclable. La végétalisation a été améliorée grâce à la concertation avec les riverains, inquiets de l’aspect minéral du projet d’origine.
L’entretien sera assuré par Veolia (12 personnes en été), qui aura une obligation de résultat (effacement des tags sous 24 heures, par exemple). Quant aux voitures chassées des parkings, les élus comptent sur le report sur les transports en commun pour les « pendulaires » et, pour les résidants, sur les deux nouveaux parcs de stationnement, La Fosse aux ours (450 places) et Lyautey (en cours de construction, 750 places).

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Au coeur de Lyon, un parc urbain sur les berges du fleuve

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X