Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Paca. Premier inventaire européen de biodiversité, cet été, dans le parc du Mercantour

Publié le 11/05/2007 • Par La Rédaction • dans : Europe

En juillet, au sein du parc national du Mercantour (Alpes-Maritimes et Alpes-de-Haute Provence), débutera le plus ambitieux inventaire de la faune et de la flore jamais réalisé en Europe, ont annoncé, le 10 mai, les responsables de cet établissement public.
Quelque vingt-cinq équipes de spécialistes issus de quinze pays se relaieront durant dix ans, afin de recenser les espèces végétales et animales.
Cet inventaire est l’un des projets phares du programme Edit (European Distributed Institute of Taxonomy), lancé en juin 2006, avec le soutien de la Commission européenne. Ce réseau regroupe 23 institutions européennes et quatre non européennes, spécialisées dans la taxonomie.
« Le Mercantour a été choisi en raison d’une biodiversité exceptionnelle due à sa situation géographique au croisement des influences alpine, méditerranéenne et continentale. Ce type d’espace est très rare en Europe », a expliqué Benoît Lequette, chef du service scientifique du parc.
Riches d’environ 2 000 espèces végétales, les montagnes du Mercantour abritent, en effet, environ un quart de l’éventail des espèces végétales connues en France.
Ce recensement « du sous-sol au plafond » sera centré, durant les trois premières années, sur un secteur 10 kilomètres carrés, à cheval entre la France et l’Italie, dans la haute vallée de la Roya.
«En mettant en place une méthodologie précise d’inventaire et en formant des experts, nous serons également capable de reconduire une telle étude dans le futur et de mesurer ainsi l’impact des changements climatiques», explique Benoît Lequette.
A l’échelle mondiale, un recensement d’ampleur similaire se déroule depuis le milieu des années 90 aux Etats-Unis, dans les montagnes Rocheuses. Sur l’île de Santo, dans l’archipel du Vanuatu, 160 chercheurs venus de 25 pays ont achevé, en décembre, une campagne de cinq mois qui a permis de reconnaître environ 10 000 espèces de plantes, de champignons et d’animaux.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Paca. Premier inventaire européen de biodiversité, cet été, dans le parc du Mercantour

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X