Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Outre-mer. La Réunion panse ses plaies en attendant l’arrivée d’une nouvelle puissante houle

Environnement

Outre-mer. La Réunion panse ses plaies en attendant l’arrivée d’une nouvelle puissante houle

Publié le 14/05/2007 • Par La Rédaction • dans : France

La Réunion se préparait le 14 mai à l’arrivée d’une nouvelle « houle australe » gigantesque venue de l’Antarctique, tout en s’affairant à réparer les dégâts causés par le premier passage du phénomène, qui a fait deux disparus lors du week-end des 12 et 13 mai.
Selon Météo France des vagues de 8 à 10 mètres de hauteur, équivalentes à celles observées au cours du week-end, pourraient déferler sur le littoral sud et ouest dans la nuit du 14 au 15 mai.
Le préfet de l’île a en conséquence interdit pour 24 heures à partir de 15 heures locales (13 heures à Paris) le 14 mai, toutes les activités nautiques ainsi que la circulation piétonne sur le littoral dans l’ensemble des communes des côtes sud et ouest de l’île.
Provoquée par une tempête dans l’antarctique, à plus de 3 000 kilomètres de l’île française de l’océan Indien, la violente « houle australe » a causé d’importants dégâts aux habitations et aux établissements situés sur le littoral ainsi que dans les ports où des dizaines de bateaux ont été coulés ou endommagés.
Le préfet Pierre-Henri Maccioni, qui s’est rendu le 14 mai dans les zones sinistrées, a annoncé la mise en place prochaine d’un « plan événements météorologiques dangereux », destiné à informer la population et à prévoir des recommandations en cas de vents forts, de pluies violentes et de houles importantes.
De nombreux habitants ont regretté l’absence d’un système d’alerte équivalent à ce qui existe pour les cyclones.
Le secteur avait déjà fortement été éprouvé par l’épidémie du chikungunya en 2006 et le passage du cyclone Gamède, fin février.
La Réunion n’a accueilli l’an dernier que 280 000 touristes (130 000 de moins qu’en 2005), soit une baisse des recettes de 110 millions d’euros, selon le dernier bilan en date du Comité régional du tourisme.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Outre-mer. La Réunion panse ses plaies en attendant l’arrivée d’une nouvelle puissante houle

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X